Culture et éducation

A Brest, l’éducation artistique et culturelle est l’expression d’une volonté politique forte. Elle se traduit majoritairement par des actions à destination des écoles maternelles et élémentaires qui relèvent de la compétence municipale mais pas exclusivement.

La ville de Brest entend renforcer sa politique d’accès à la culture, par des actions structurantes mais aussi des expérimentations ou projets d’envergure ponctuels, par la rencontre avec le patrimoine, la création contemporaine et l’expérience artistique.

La nécessité de l’éveil artistique et culturel des enfants fait aujourd’hui consensus. L’art et la culture permettent aux enfants de construire leur sensibilité, leur imaginaire, leur expression personnelle et leur rapport au monde.

 

Les actions structurantes proposées au sein des écoles brestoises, sur le temps scolaire et périscolaire

Le dispositif  « Aides aux projets d’écoles »

5 840 élèves de 227 classes bénéficient des 54 interventions culturelles dans le cadre du dispositif en 2018-19. Cela représente 50 % de l’ensemble des élèves brestois scolarisés dans les écoles primaires. Pour ces élèves, les ateliers – de 11h en moyenne par classe - sont des occasions uniques de découverte de pratiques artistiques, de métiers qu’ils ne soupçonnaient pas, de rencontres d’artistes et d’acteurs culturels. 

Les actions culturelles développées par les équipements culturels

  • Le réseau des médiathèques :
    En 2017-2018, le réseau des médiathèques a reçu 75% des écoles maternelles brestoises et 100% des écoles élémentaires.
    Cela représente 8303 élèves de 374 classes différentes (115 classes de maternelles, 259 classes élémentaires).
  • Les bibliothèques du réseau ont reçu :
    251 accueils de classes de maternelles et 692 accueils de classes élémentaires soit 943 séances durant l’année scolaire.
  • Le musée des beaux-arts, l’artothèque, les archives, l’abri Sadi Carnot et la Tour Tanguy, la Maison de la Fontaine, le Mac Orlan, le conservatoire de musique, danse et théâtre organisent pour les classes, des visites guidées ou en autonomie, des concerts pédagogiques et répétitions publiques, des spectacles scolaires et des rencontres avec les artistes tout au long de l’année.
  • Les partenaires culturels du territoire (le Quartz, la Carène, Penn ar Jazz, Passerelle...) interviennent tant sur le temps scolaire qu’extrascolaire.

La Carène, acteur essentiel dans l’événement de cette année scolaire 2018 - 2019 travaille notamment avec les structures du territoire : associations, établissements d’enseignement général, équipements spécialisés…, à destination des publics empêchés, pour concevoir et réaliser un projet d’éducation artistique.

Les projets d’action culturelle de La Carène, qui touchent environ 10 000 personnes, sont ainsi majoritairement adressés au jeune public et ce dès l’âge de 3 mois dans plus de trois-quarts des actions, au travers d’ateliers, rencontres, interventions en milieu scolaire notamment dans le cadre de jumelage ou projets annuels, construction d’actions partenariat avec les acteurs socio-culturels, formation et transmission des professionnels de la petite enfance …

Comme le Cool Bus, implanté dans les quartiers pour y mener des ateliers itinérants de découvertes et de pratiques des musiques actuelles. Mais aussi, les visites pédagogiques pour plus de 500 élèves accueillis par l’équipe pour la présentation de l’histoire des musiques actuelles, la découverte des métiers. Elles sont adaptées en fonction de l’âge et des programmes scolaires.

Les expérimentations et projets ponctuels (DéMOS, résidences...)

DéMOS (Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale)

Initié par la Philharmonie de Paris et piloté par le conservatoire en partenariat avec les acteurs socio-éducatifs, le projet DéMOS se déploie à Brest auprès de 5 écoles élémentaires situées dans des quartiers éligibles à la politique de la ville (écoles Jean de la Fontaine, Pen ar Stréat, Vauban, Quizac) ou accueillant des publics spécifiques (école Guérin avec des élèves primo-arrivants).

Ce projet se déploie sur 3 ans auprès des mêmes élèves, entre 2017 et 2020, et concerne les 113 élèves des 5 classes de CE2. Au total, 25 enseignants du conservatoire proposent 3 heures hebdomadaires de pratique musicale et orchestrale, dont 1/3 sur le temps scolaire et 2/3 sur le temps périscolaire (pause méridienne) en lien avec les structures socio-éducatives. Les parents volontaires sont également associés par une pratique de chœur.

En savoir plus : Orchestre DEMOS

Les résidences d’artistes en milieu scolaire

Depuis la rentrée 2015, en partenariat avec la DRAC Bretagne et les acteurs locaux, la ville de Brest co-finance des projets de résidence artistique dans des écoles élémentaires situées dans des quartiers éligibles à la politique de la ville ou accueillant des publics spécifiques (nouveaux arrivants, en situation de handicap, allophones, etc.).

Ces résidences sont avant tout des temps de création artistique. La présence de l’artiste au sein de l’école est échelonnée sur l’année scolaire (3 à 4 semaines). Des temps de transmission en face à face avec des élèves ont lieu sur le temps scolaire pendant la résidence permettant ainsi la rencontre directe avec l’artiste et la pratique.

En 2018-2019, trois résidences sont soutenues :

  • AH UM, Spectacle Vocal pour enfants à l’école de Pen ar Streat porté par la compagnie Réversible en partenariat avec Penn Ar Jazz
  • Mon idole, porté par Sabine Zovighian, comédienne et auteure radio, en partenariat avec l’association Longueurs d’ondes à l'école Auguste Dupouy

Au total, environ 300 élèves bénéficient de ces résidences en milieu scolaire cette année.

Du rythme et du rock à La Carène

Fort de son engagement artistique et culturel, la ville de Brest donne l’opportunité aux enfants des écoles publiques brestoises d’assister à un concert dans un lieu où ils n’ont pas l’occasion d’aller et de découvrir de nouvelles formes de spectacle.

Le projet proposé fait suite à celui qui s’est déroulé l’an passé à l’Aréna (Carmen 2.0 par l’Ensemble Matheus) et qui a concerné environ 3000 élèves. Forte de la satisfaction exprimée par toutes et tous, la ville a souhaité reconduire un projet de même nature.

La Carène, équipement de musiques actuelles, a été sollicitée pour élaborer une nouvelle proposition culturelle à destination des élèves de 6 à 12 ans des écoles publiques brestoises.

Les élèves sont invités à venir assister gratuitement, à deux concerts des groupes New Kidz et Les Gordon au mois de mai prochain.

Pour les élèves des cycles 3 (CM), les séances du groupe Les Gordon sont programmées les 15 et 16 mai à 10h.

Pour les élèves des cycles 2 (CP/CE) les séances du groupe New Kidz sont programmées les 21 mai à 10h00 et 14h30 puis du 22 au 24 mai à 10h00.

Autour de cet événement, des actions culturelles ont été programmées en mars.

Une visite pédagogique de La Carène ainsi qu’une conférence mixée pour les cycles 3 - 1h30

Qu’est-ce qu’une salle de concert ? Comment ça fonctionne, qui y travaille ? Découverte de l’envers du décor avec les élèves. Visite commentée et adaptée.

L’origine des musiques actuelles, leur histoire abordée sous un angle social et technique, et leur métissage. La fabrique des musiques actuelles, histoire intimement liée à la contestation et aux élans populaires de plus ou moins jeunes générations.

Ce projet, élaboré en partenariat avec l’Éducation Nationale, a pour objectif de créer une rencontre artistique par la découverte des musiques actuelles.

2615 enfants sont inscrits, soit 79 classes des 25 sites scolaires (écoles ou groupes scolaires) ainsi que 18 accueils de loisirs sans hébergement.

Ils assisteront à l’un des 2 concerts proposés sur le temps scolaire. Ces représentations ont été précédées pour certains, de temps pédagogiques permettant de faciliter la compréhension des concerts proposés.

Dernière mise à jour le :