Les résidences de personnes âgées de la ville de Brest

A Brest, il existe quatre résidences de personnes âgées : un foyer-logement et trois EHPAD. Ces établissements sont ouverts en priorité aux personnes âgées brestoises ou domiciliées dans le Finistère, ainsi que celles à charge directe de leur famille résidant à Brest.

Covid-19 : les mesures liées aux consignes sanitaires

Pour en savoir plus sur mesures prises par le gouvernement pour enrayer la propagation de la Covid-19, nous vous invitons à consulter notre page : Consignes sanitaires

Les résidences de personnes âgées :

Les résidences de personnes âgées sont gérées par le Centre communal d’action sociale (CCAS) et sont réparties dans les différents quartiers de Brest.    

Ces quatre résidences proposent une prise en charge médico-sociale individualisée visant à :

  • maintenir l’autonomie ;
  • assurer un accompagnement aux actes de la vie quotidienne ;
  • apporter les soins adaptés à l’état de santé de la personne accueillie dans un cadre de vie agréable

Le foyer-logement pour personnes âgées autonomes :

Le foyer-logement pour personnes âgées autonomes est ouvert en priorité :

  • aux personnes âgées d’au moins 60 ans des deux sexes, seules ou en couple, valides et
  • aux personnes brestoises ou domiciliées dans le département du Finistère, ainsi que celles à charge directe de leur famille résidant à Brest.

Ils permettent aux résidents de continuer à vivre de manière autonome en studio dans un environnement sécurisé et rassurant.

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes :

Les trois établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) dont un centre d’hébergement temporaire pouvant accueillir 23 personnes, sont ouverts en priorité :

  • aux personnes âgées d’au moins 60 ans, seules ou en couple en perte d’autonomie et
  • aux personnes brestoises ou domiciliées dans le département du Finistère, ainsi que celles à charge directe de leur famille résidant à Brest.

Les personnes de moins de 60 ans peuvent être accueillies sous réserve d’une dérogation d’âge obtenue auprès du Conseil départemental du Finistère.

Dans cette rubrique

FAQ - Questions fréquemment posées

Affichage des résultats 1 à 4 sur 35 au total.

L'accès au logement Quelles sont les coordonnées des établissements accueillant les personnes âgées ?​

Il existe 4 résidences accueillant les personnes âgées à Brest : 3 EPHAD et 1 foyer logement.

Retrouvez les coordonnées et les informations concernant ces établissement sur Brest.fr.

Démarches Qu'est-ce que le CLIC ?

Le CLIC (Centre Local d'Information et de coordination gérontologique) est un lieu d’accueil, d’information, d’écoute, de soutien, de conseil et d’accompagnement des personnes de plus de 60 ans sur les problématiques liées au vieillissement :

  • le portage de repas, la téléassistance, les aides techniques
  • les services d’un professionnel de santé
  • l’amélioration et l’adaptation de l’habitat
  • l’accès aux droits, les aides financières, ...
  • les démarches administratives à effectuer
  • les structures d’accueil et d’hébergement
  • la vie sociale et culturelle

Pour plus d'informations, rendez-vous sur Brest.fr.

L'aide à domicile Comment bénéficier d’une aide à domicile pour les personnes âgées ne pouvant plus se déplacer de leur domicile ?

Pour embaucher une aide à domicile, vous pouvez contacter le Centre Communal d’Action Social (CCAS) de la mairie qui vous aiguillera dans votre démarche.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur Brest.fr.

L'aide à domicile Comment prévenir tout accident au domicile d’un parent âgé tout en habitant loin de son domicile ?

La téléalarme pourrait s’avérer être un dispositif adapté. Il s’agit en effet d’une alarme qui se compose d’une télécommande qui se porte en bracelet ou en pendentif et que la personne actionne en cas de nécessité. Cela permet de transmettre 24h/24 un appel de détresse à la famille, au médecin, au SAMU, ...

Pour plus de renseignements, contacter l’antenne CLIC de Brest par téléphone au 02 98 33 21 66 ou par mail.

Votre question n'a pas trouvé de réponse ?
Contactez-nous !

Les informations du guide des droits et démarches de Service-public.fr

La personne de confiance peut :

  • vous accompagner dans vos démarches et vous assister lors de vos rendez-vous médicaux,

  • et être consultée par les médecins pour rendre compte de vos volontés si vous n'êtes pas en mesure d'être vous-même consulté.

Dans le cas où votre état de santé ne vous permet plus de donner votre avis ou de faire part de vos décisions, le médecin ou l'équipe médicale consulte en priorité la personne de confiance .

Son avis guide le médecin pour prendre ses décisions. Elle doit donc connaître vos volontés et les exprimer lorsqu'elle est appelée à le faire.

Les directives anticipées peuvent également lui être confiées.

Attention

la personne de confiance ne doit pas être confondue avec la personne à prévenir , qui est alertée par téléphone en cas d'aggravation de votre état de santé.

Toute personne de l'entourage (parent, proche, médecin traitant) en qui vous avez confiance et qui accepte de jouer ce rôle peut être désignée personne de confiance .

Vous pouvez désigner une personne de confiance à tout moment.

Celle-ci est généralement désignée dans le cadre d'une hospitalisation ou en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Cette désignation se fait par écrit, lors de votre admission ou au cours de votre hospitalisation, sur les formulaires qui vous seront donnés à cet effet. À défaut, cette désignation peut s'effectuer sur papier libre.

La désignation peut être annulée ou modifiée à tout moment.

Votre médecin traitant doit :

  • s'assurer que vous êtes informé de la possibilité de désigner une personne de confiance ,

  • ou alors vous inviter à le faire.

À noter

la personne désignée comme personne de confiance peut également être celle qui est désignée comme personne à prévenir en cas de nécessité.

Si vous êtes sous tutelle, vous pouvez désigner une personne de confiance avec l'autorisation du juge ou du conseil de famille s'il a été constitué. Si la personne de confiance a été désignée antérieurement à la mesure de tutelle, le conseil de famille ou le juge peut confirmer la désignation de cette personne ou la révoquer.

Pour en savoir plus

Services en ligne

  • Modèle de document : Désignation d'une personne de confiance

Textes de référence

Dernière mise à jour le :