Théâtre, danse et arts de la rue

La ville de Brest soutient la création artistique, la diffusion des œuvres et les pratiques amateurs dans les domaines de la danse, du théâtre et des arts de la rue. Brest promeut également les arts de la rue via le Fourneau, centre national des arts de la rue.

Le soutien à la création

Il se traduit notamment par le développement de l’accompagnement des équipes artistiques du territoire au travers de l’action du Quartz, de la Maison du Théâtre et du Mac Orlan. En règle générale, l’accompagnement de la Maison du Théâtre sur les projets des jeunes compagnies se veut multimodal : aide à la pré-production, à la communication, sur les aspects techniques, etc… L’ambition première de cette aide est d’assurer un minimum de représentations aux projets accueillis, dans un secteur où la diffusion reste problématique.

Des aides municipales à la création sont aussi octroyées tant pour des compagnies conventionnées que non conventionnées. Quatre compagnies sont conventionnées par la ville, trois compagnies de théâtre (le Théâtre de l’Instant, Dérézo et les cambrioleurs) et une compagnie de danse (Moral Soul). Au-delà d’une simple aide à la création, les financements accordés à ces compagnies leur permettent de développer des politiques de médiation et d’action culturelle. Des aides à la création sont aussi versées aux compagnies professionnelles non conventionnées du territoire (une trentaine en 2015). 

La ville a soutenu également l’ouverture de deux lieux dédiés à la création artistique :

Le soutien à la diffusion

Brest soutient la diffusion artistique en finançant des équipements culturels tels que le Quartz- Scène nationale, le Mac Orlan et la Maison du Théâtre.

En complément du travail de diffusion effectué par ces structures, la ville de Brest met l’accent sur la diffusion des compagnies locales, des spectacles Jeune Public et sur la diffusion de spectacles dans les équipements de quartier, pour laquelle elle assure les aspects logistiques.

La diffusion théâtrale dans les quartiers est en particulier assurée par l’association « les contemporains », organisatrice du festival OUPS.  Proposé en partenariat avec la CAF, ce festival a eu lieu dans 16 structures : centres sociaux brestois, Maisons Pour Tous, Patronages Laïques, le Vauban, le Quartz, le Mac Orlan et la salle Surcouf. Les tarifs se veulent accessibles (de 1 à 6 euros) et des actions culturelles sont menées avec les structures qui accueillent les spectacles.  Au-delà des ateliers de pratique organisés à l’année dans les centres sociaux ainsi que des propositions de sorties culturelles, la programmation du festival est assurée par un comité de programmation composé d'usagers des équipements de quartier parties prenante du projet.

Le soutien aux pratiques amateurs 

Brest est engagée dans le soutien à l’enseignement artistique. Son conservatoire à rayonnement régional a pour missions d’assurer un enseignement artistique en danse, musique et théâtre, de mettre en place des actions culturelles en direction de publics variés et de concilier accessibilité et garantie d’une pratique artistique de qualité.

La ville soutient également les pratiques amateurs :

  • par le financement de structures de conseil et d’accompagnement : la Maison du Théâtre pour le théâtre, l’association Escabelle pour la danse.
  • par le financement d’actions spécifiques des compagnies de théâtre et de danse amateur.
  • par la mise à disposition de lieux de représentation et un soutien technique lorsque nécessaire.

 Les arts de la rue

La collectivité reconnaît les arts de la rue comme une expression artistique à part entière. Cette dernière, en s’appropriant l’espace public hors des salles habituellement consacrées aux activités culturelles, a, en effet, forgé des écritures singulières, interdisciplinaires, qui ont su réinventer les lieux quotidiens et créer de nouveaux rapports entre artistes et public.

Brest, port d'attache historique du lieu de fabrique du Centre National des Arts de la Rue Le Fourneau, est un espace d'expérimentation privilégié pour les créations récentes des compagnies accueillies en résidence de création, mais également un formidable terreau de collaborations artistiques avec les associations locales, les acteurs culturels, ou encore les services de la Ville. Toute l'année, Le Fourneau invente des rendez-vous artistiques originaux, à l'intérieur de son lieu de fabrique et dans les espaces publics de la ville.

  • Le Fourneau collabore avec la Ville de Brest à l'occasion de plusieurs rendez-vous :
  • Les jeudis du Port 
  • La Marche des Capucins 
  • La Déambule 
  • Le Marché de noël de la Ville de Brest

D'autres projets ont marqué la collaboration du Fourneau avec la ville de Brest dont les plus récents :

  • l'inauguration du Tram en 2012, la programmation Arts de la Rue à l'occasion des Tonnerres de Brest 2012
  • les 50 ans du quartier de Bellevue en 2013

Et plus largement sur la métropole :

  • Le temps Bourg de Guipavas
  • Les Pique-niques Kerhorres au Relecq-Kerhuon

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Dernière mise à jour le : 17 nov. 2016