Les actions structurantes proposées au sein des écoles brestoises, sur le temps scolaire et périscolaire

Le dispositif  « Aides aux projets d’écoles »

5 840 élèves de 227 classes bénéficient des 54 interventions culturelles dans le cadre du dispositif en 2018-19. Cela représente 50 % de l’ensemble des élèves brestois scolarisés dans les écoles primaires. Pour ces élèves, les ateliers – de 11h en moyenne par classe - sont des occasions uniques de découverte de pratiques artistiques, de métiers qu’ils ne soupçonnaient pas, de rencontres d’artistes et d’acteurs culturels. 

Les actions culturelles développées par les équipements culturels

  • Le réseau des médiathèques :
    En 2017-2018, le réseau des médiathèques a reçu 75% des écoles maternelles brestoises et 100% des écoles élémentaires.
    Cela représente 8303 élèves de 374 classes différentes (115 classes de maternelles, 259 classes élémentaires).
  • Les bibliothèques du réseau ont reçu :
    251 accueils de classes de maternelles et 692 accueils de classes élémentaires soit 943 séances durant l’année scolaire.
  • Le musée des beaux-arts, l’artothèque, les archives, l’abri Sadi Carnot et la Tour Tanguy, la Maison de la Fontaine, le Mac Orlan, le conservatoire de musique, danse et théâtre organisent pour les classes, des visites guidées ou en autonomie, des concerts pédagogiques et répétitions publiques, des spectacles scolaires et des rencontres avec les artistes tout au long de l’année.
  • Les partenaires culturels du territoire (le Quartz, la Carène, Penn ar Jazz, Passerelle...) interviennent tant sur le temps scolaire qu’extrascolaire.

La Carène, acteur essentiel dans l’événement de cette année scolaire 2018 - 2019 travaille notamment avec les structures du territoire : associations, établissements d’enseignement général, équipements spécialisés…, à destination des publics empêchés, pour concevoir et réaliser un projet d’éducation artistique.

Les projets d’action culturelle de La Carène, qui touchent environ 10 000 personnes, sont ainsi majoritairement adressés au jeune public et ce dès l’âge de 3 mois dans plus de trois-quarts des actions, au travers d’ateliers, rencontres, interventions en milieu scolaire notamment dans le cadre de jumelage ou projets annuels, construction d’actions partenariat avec les acteurs socio-culturels, formation et transmission des professionnels de la petite enfance …

Comme le Cool Bus, implanté dans les quartiers pour y mener des ateliers itinérants de découvertes et de pratiques des musiques actuelles. Mais aussi, les visites pédagogiques pour plus de 500 élèves accueillis par l’équipe pour la présentation de l’histoire des musiques actuelles, la découverte des métiers. Elles sont adaptées en fonction de l’âge et des programmes scolaires.

Dernière mise à jour le :