Haïphong, Vietnam

Depuis la signature en 2007 d’un partenariat économique, Brest métropole et la Ville d’Haiphong mettent en œuvre. Les projets communs de coopération décentralisée entre Brest métropole et Haïphong visent :

- À développer les activités maritimes au niveau local et international ;
- À mettre en place une politique publique de gestion intégrée des baies naturelles de Brest et d’Haiphong ;
- À envisager ensemble des solutions adaptées aux problématiques environnementales des deux territoires.

Identité : 

  • Ville d’Haiphong (Vietnam)
  • 2 millions d’habitants
  • Signature du partenariat : 2007

Située à 120 km à l’est d’Hanoï, la capitale du pays, Haiphong est une ville côtière de la baie d’Halong dans le golfe du Tonkin, à l’embouchure de plusieurs fleuves continentaux. Les problématiques environnementales y sont nombreuses, d’autant que le développement rapide des activités touristiques dans la région a accéléré la pollution du littoral vietnamien, aujourd’hui dégradé par le déversement non-contrôlé des eaux usées et des déchets dans la baie. Destination touristique majeure d’Asie et du monde (2,5 millions de visiteurs par an), la baie d'Halong compte plus de 1 900 îles et îlots, qui créent un paysage marin spectaculaire et forme un écosystème tropical d’une biodiversité exceptionnelle : depuis 1994, la baie d’Halong est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

En 10 ans de partenariat, Brest et Haiphong ont collaboré sur des thématiques diverses telles que la gestion de la ressource en eau, les pôles de compétitivité maritime, les sciences de la mer, l’échange de pratiques professionnelles dans les domaines touristique, portuaire et de la gestion de l’eau, ainsi que la participation conjointe à des salons internationaux du maritime.

Le dernier projet de coopération de trois ans entre les deux collectivités s’est achevé fin 2018. Il a permis notamment la mise en place dans les eaux profondes de la baie d’Halong d’un dispositif de concentration de poissons (DCP), mobilisant les acteurs Brestois spécialistes du dispositif. Désormais installée et fonctionnelle, la « nursery à poissons » sert d’abri aux poissons de surface ainsi qu’aux larves à poissons, qui viennent se réfugier aux abords de la structure pour se nourrir et se reproduire : une aubaine pour les pêcheries artisanales locales, qui ont vu la ressource halieutique augmenter. Le DCP favorise également l’observation scientifique de l’écosystème, tout autant qu’il contribue à la restauration de la biodiversité marine, dans un environnement particulièrement dégradé par les activités économiques alentours. 

D’une part du fait de son expérience dans la réalisation d’un contrat de baie sur le territoire métropolitain dans les années 2000, et d’autre part en raison des liens forts qui l’unissent avec le Vietnam depuis 10 ans, Brest métropole a été intégrée au comité de pilotage d’un projet porté par le gouvernement français, le gouvernement vietnamien et l’Agence Française de Développement (AFD). Ce projet amorcé en 2019 vise à la mise en place d’une gestion intégrée des baies d’Halong, de Cat Ba et de Bai Tu Long, concertée entre tous les acteurs parties prenantes du développement local de la région. 

Dernière mise à jour le :