Les ondes radio électriques

Le développement des nouvelles technologies, comme la téléphonie mobile par exemple, a fait apparaître une multitude d’antennes-relais en zones urbanisées, à Brest métropole comme ailleurs. Posées en hauteur, le plus souvent sur le toit de bâtiments, elles produisent divers rayonnements électromagnétiques, entre autres. De quoi s’agit-il ?

L'environnement électromagnétique se décompose en rayonnements de différentes fréquences et énergies. Ils sont aussi variés que les rayonnements des câbles électriques, les ondes radioélectriques ou ondes hertziennes, les infrarouges, la lumière, les ultraviolets, les rayons X et les rayons Gamma 

Réglementation

En France, la planification, la gestion et le contrôle de l'utilisation des ondes radioélectriques sont de la responsabilité de l'ANFR, Agence nationale des fréquences. Le site de l'ANFR  contient notamment les informations relatives à la réglementation sur les normes d'exposition aux champs électromagnétiques.

Les ondes radioélectriques sur Brest métropole

L'extraordinaire développement de la téléphonie mobile a entraîné un déploiement important d'antennes-relais sur tout le territoire français. Sur le territoire de Brest métropole, on compte plus de 160 implantations d’opérateurs.

Vous pouvez consulter la carte des implantations d'antennes de radio et de téléphonie mobile sur Brest métropole sur le site de l’ANFR, via cartoradio.fr

Risques sanitaires

Des craintes s'expriment régulièrement sur les éventuels effets sanitaires liés aux ondes radioélectriques émises par ces antennes-relais de téléphonie mobile. A ce jour, l’hypothèse d’un risque sanitaire pour les populations vivant à leurs côtés n’est pas retenue par la Direction Générale de la Santé. Pour autant, des normes existent quant à leur usage et leur implantation, que Brest métropole respecte.

Pour chaque nouvelle antenne, un DIM (Dossier d’Information Mairie) est produit par l’opérateur et déposé en mairie pour consultation. Après analyse de ce DIM au regard du décret n° 2002-775 du 3 mai 2002, Brest métropole peut faire réaliser des campagnes de mesures de champs électromagnétiques par l’ANFR si l’antenne prévue se situe à proximité d’un établissement sensible. Les mesures sont consultables sur le site cartoradio.fr.

En savoir plus :

Consultez le portail Radiofréquences – santé – environnement du gouvernement.

Recommandations

Le conseil de Brest métropole : une utilisation raisonnée de votre téléphone portable.

Le système de mesures des niveaux des ondes radioélectriques ne tient pas compte des ondes radioélectriques émises par votre propre téléphone portable. Les niveaux de ces ondes dépassent nettement les niveaux des ondes émises par les antennes-relais de téléphonie mobile, notamment en mauvaises conditions de réception,

Il est donc prudent :

  • d'éviter de téléphoner dans de mauvaises conditions de réception
  • d’éloigner l'appareil de l'oreille, en utilisant notamment les kits oreillettes
  • de réduire la durée de votre conversation à quelques minutes seulement

Vous avez un doute ?

Vous pouvez demander une mesure à l'ANFR en lui adressant le formulaire Cerfa 15003*01 signé par un organisme habilité.

Pour en savoir plus :

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Dernière mise à jour le : 21 sept. 2016