L'alerte

Les sirènes du Réseau national d’alerte sont installées dans plusieurs communes de Brest métropole. En cas de danger grave et imminent, elles peuvent émettre un signal spécifique, identique partout en France, le signal national d’alerte.

Le signal d’alerte comporte trois sonneries montantes et descendantes, pour chacune d’une durée d’1 minute et 41 secondes. Ces sonneries sont espacées de 5 secondes.

Le signal d’alerte comporte trois sonneries montantes et descendantes - Agrandir l'image, .JPG 20Ko (fenêtre modale)
Logo france bleu breizh izel - Agrandir l'image, .GIF 5.6Ko (fenêtre modale)

 

Au signal, il faut rejoindre un local clos et se mettre à l’écoute de la radio.

Une convention est établie entre la préfecture du Finistère et la radio France Bleu Breizh Izel : 93.0 ou 99.3 FM. C’est par ce moyen que vous recevrez les informations sur la nature du risque, ainsi que les premières consignes.

Le signal de fin d’alerte  - Agrandir l'image, .JPG 5.0Ko (fenêtre modale)

 

Le signal de fin d’alerte est diffusé par la sirène qui émet un son continu, sans changement de tonalité, durant 30 secondes. La fin de l’alerte est également annoncée à la radio.

Bon à savoir : ces sirènes font l’objet d’essais chaque premier mercredi du mois à midi.

Les haut-parleurs

La Police nationale, la Gendarmerie nationale et les sapeurs-pompiers disposent de véhicules équipés de haut-parleurs, qui peuvent être utilisés pour alerter la population des  secteurs menacés par un danger.

Des panneaux électroniques sont également installés dans l’agglomération. Ils peuvent être utilisés, en complément des moyens cités ci-dessus, pour diffuser des informations en temps réel.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Dernière mise à jour le : 21 sept. 2016