Les jetées

L'œuvre

Monument érigé dans la zone semi-piétonne de la porte Est de Brest, "Les Jetées" est constitué d’un encorbellement de quatre escaliers sans issues se ponctuant par des jetées en porte-à-faux ouvertes sur la ville.Intersection ou échangeur improbable de la nouvelle ligne de tram, observatoire ou tribune d’un espace public en mutation, l’oeuvre se présente comme un nouveau territoire offert au citadin, comme un lieu de rencontre à définir.

Pour seul signe, l’escalier, élément architectural récurrent qui construit une croix tridimensionnelle semblant indiquer un emplacement. Ici pourtant, la croix désigne le non-lieu, une zone franche suspendue, donnée comme l’intermède burlesque d’un «lost in translation». Architecture dysfonctionnelle ou inachevée, l’oeuvre introduit dans la ville un point de tension symbolique et structurel. Maintenu en suspension par des forces contraires, dans une hésitation entre convergence et divergence, elle pose au citadin la question de sa destination. Loin de l’objet de contemplation, l’oeuvre s’eff ace devant son utilisateur pour devenir un promontoire qui redéfinit la place de l’individu dans la cité. Témoignant d’une certaine ironie, elle oppose à la souveraineté du piédestal,

l’objet  d’une ascension incertaine — autre célébration de l’élévation.

A la croisée des chemins, Les Jetées ouvre une brèche. Dans une ville marquée par l’histoire, une forme brute en aluminium éclot tel l’axiome d’un paysage urbain à réinventer.

L'artiste

Didier Faustino

Né en 1968

Vit et travaille entre Paris et Lisbonne, Portugal

Site de l'artiste

Publications

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Dernière mise à jour le : 17 nov. 2016