L'éducation à l'image

La ville de Brest propose de nombreuses activités d’éducation à l’image tout au long de l’année. Elle s’appuie pour cela sur différentes associations du territoire œuvrant dans le domaine de l’audiovisuel afin de garantir une diversité d’approche.

  • Côte Ouest,
  • Canal Ti Zef
  • Télévision Générale Brestoise (TGB)
  • Film et Culture

Au travers de partenariats avec les centres sociaux brestois et les équipements socioculturels, les projets du dispositif d’éducation à l’image et au cinéma de la ville de Brest s’adressent plus particulièrement aux quartiers prioritaires. Le public ciblé est celui des jeunes de ces quartiers (0-30 ans) avec la volonté d’assurer une certaine mixité et de travailler sur la dimension intergénérationnelle des projets.

Les actions retenues au titre de ce dispositif doivent favoriser la participation à des séances de diffusion, la rencontre avec des professionnels du cinéma et des ateliers de pratique. La volonté est de mettre en place un dispositif souple, réactif, permettant de répondre à des projets nouveaux portés par des jeunes, à des demandes de soutien en apportant la valeur ajoutée d’un réseau. Différents supports peuvent être utilisés pour prendre en compte la diversité des publics (clips, captation live…)

Les ateliers de réalisation

Chaque année, plusieurs groupes de jeunes peuvent réaliser un court métrage en vidéo et ainsi découvrir l’envers du décor d’un tournage, travailler le jeu d’acteur, développer leur regard critique. Ces ateliers se déroulent en général pendant les vacances scolaires, sur plusieurs séances permettant à la fois :

  • De se familiariser avec le matériel technique
  • D’apprendre à préparer un tournage (storyboard, mise en scène, répétitions…)
  • D’expérimenter le tournage d’un court-métrage 
  • D’organiser une avant-première

Les séances spéciales

Une séance programmée sur mesure permet l’organisation d’un atelier de pratique en amont avec un professionnel sur une thématique donnée. L’atelier peut amener à la réalisation d’un petit film projeté en avant-première de la séance.

Aux vacances de pâques 2015, l’association côte ouest a ainsi programmé une séance de courts-métrages sur la thématique « les effets spéciaux comme avant » précédé d’un atelier avec Bruno Bouchard, collectionneur et passionné de cinéma, qui a fait découvrir aux participants quelques objets de l’accessoiriste André Pierdel, qui a travaillé avec Jacques Tati, Louis de Funès…

La diffusion des productions

Les productions réalisées par les jeunes peuvent faire l’objet d’une diffusion lors d’évènements dédiés à la mise en valeur des films amateurs (pleins feux sur la jeunesse, festival «animages »…)

Un réseau de professionnels

Le dispositif d’éducation à l’image de la ville de Brest, c’est également un réseau professionnel (informations, échanges de pratiques, formation…) qui permet la mise en place de compagnonnages avec des équipements socioculturels pour parvenir à une construction commune de projets mais également de capitaliser sur la complémentarité des intervenants 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Dernière mise à jour le : 21 sept. 2016