Lutte contre les étourneaux en ville

Chaque année, entre les mois de novembre et de mars, des milliers d'étourneaux sansonnets sur la route de leur migration hivernale en provenance des pays de l'Est, choisissent de s'arrêter à Brest, comme dans bien d'autres villes de Bretagne.

Arrivés en Bretagne, les étourneaux qui jouent un rôle bénéfique au printemps en se nourrissant d'insectes, trouvent le couvert dans les champs et les exploitations agricoles, créant de nombreux dégâts.

Puis, de nature grégaire, les étourneaux éparpillés le jour pendant leur période d’alimentation, se regroupent par milliers pour dormir la nuit en ville et forment des dortoirs composés de plusieurs milliers d’individus dans les haies, les petits boisements, les arbres des boulevards, les fils électriques, etc.

Ces dortoirs, en fonction de leur situation géographique, peuvent alors être à l’origine de nombreuses nuisances pour les riverains (bruit, salissures, etc.)

De ce fait, afin de les limiter, la ville de Brest organise régulièrement des campagnes d’effarouchement sur les sites identifiés et potentiellement gênants pour les riverains.

Ces campagnes consistent essentiellement à la mise en œuvre de moyens techniques, généralement sur deux jours consécutifs, par les agents de la ville de Brest, à savoir :

  • l’utilisation d’émetteurs sonores reproduisant les cris d’oiseaux en détresse et d’oiseaux prédateurs de l’étourneau,
  • et le tir de fusées crépitantes.

Ces interventions ont pour principal objectif de perturber et de déplacer durablement les étourneaux vers des lieux où leur présence ne serait pas source de nuisances pour la population brestoise.

Contact

Action sanitaire de la ville de Brest

16 rue Alexandre Ribot

29200

Brest

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Dernière mise à jour le : 17 nov. 2016