Jumelages et coopérations

Brest, par sa position géographique, a, par vocation et par nécessité, toujours été en relation avec des villes et régions du monde.

Elle a signé des accords de jumelage ou de partenariat avec 15 collectivités territoriales étrangères, principalement portuaires. Elle favorise les échanges avec ces villes en soutenant les initiatives des acteurs locaux ou au travers de ses propres projets, qu’ils soient culturels, éducatifs ou économiques. Ces liens anciens perdurent et sont entretenus grâce à l'engagement des citoyens et des initiatives associatives (comités de jumelage…), accompagnés par une politique municipale volontariste.

Ces jumelages et partenariats traduisent aussi l’ouverture de la ville de Brest au monde, de toutes parts et la volonté de s’enrichir constamment au contact des autres. C’est la raison pour laquelle, elle a privilégié des contacts avec des villes portuaires, afin d’apprendre de l’expérience des autres tout en transmettant aussi certains enseignements ou savoirs qu’elle a pu tirer de sa situation géopolitique et de son territoire privilégié. 

Jumelages et coopérations

Brest coopère avec 12 villes dans le monde dont huit ports internationaux.

Les villes jumelles

Cadix

Cadix, en Espagne, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

Cadix est une « cité-île » andalouse ; elle est en effet construite sur un rocher et reliée au continent par un pont de plus de 3 km. La ville recèle un patrimoine historique et culturel très riche à tel point qu’elle a été nommée « bien d’intérêt culturel », équivalent des sites classés en France. Parmi les monuments et manifestations, on peut citer le Carnaval de Cadix, de renommée internationale, ou encore le parc national de Doñana qui est inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Le rapprochement entre les villes de Cadix et de Brest s’est fait naturellement par leur rapport à la mer. Ces deux villes portuaires ont lié un jumelage autour d’échanges aussi bien entre établissements scolaires, associations sportives que culturels. Entre 2005 et 2007 se sont par exemple développées des rencontres théâtrales entre les troupes de Cadix et de Brest. Le dynamisme des relations entre les deux villes maritimes n’est plus à prouver avec leur participation au projet 20 YOH en 2012, qui a regroupé 30 jeunes artistes amateurs sur le thème « Avoir 20 ans dans une ville portuaire européenne ».

Constantza

Constantza, en Roumanie, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

Constanţa est le plus grand port de Roumanie et un des centres névralgiques de la mer Noire. L’activité économique de la ville est centrée sur l’industrie chimique et pétrolière. Le dynamisme de Constanţa est porté par la position maritime de la ville, qui se situe au carrefour de plusieurs cultures. 
L’activité portuaire est un lien évident entre Brest et Constanţa, qui disposent toutes deux d’une renommée internationale dans le domaine maritime. Les échanges culturels entre les deux villes se sont intensifiés avec par exemple un soutien à l’enseignement du français ou encore la participation d’un Brestois au festival international de la BD à Constanţa en 2014. 

L’échange entre les deux villes maritimes sur la formation des travailleurs est également très actif avec des rencontres régulières entre les élus municipaux des deux villes. Les rencontres interculturelles entre les jeunes sont un des axes du jumelage développé entre Brest et Constanţa. C’est donc tout naturellement que la ville roumaine s’est associée au projet 20 YOH, initié par la ville de Brest en 2012. En 2013, Brest était représentée aux Assises de la Coopération Décentralisée franco-roumaine à Constanţa.

Denver

Denver, aux États-Unis, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

La ville de Denver se situe dans la région des Rocheuses, dans l’Etat du Colorado, dont elle est la capitale. La ville est en plein renouveau culturel et économique car elle séduit de nombreux Américains attirés par son dynamisme. La capitale du Colorado, tout comme sa jumelle bretonne, est une grande ville universitaire. Denver est également une ville qui favorise l’innovation, au point d’être parfois surnommée « The Silicon Mountain ».

Les liens qui unissent Brest à Denver remontent à 1948, lorsqu’une enseignante américaine, Ms. Amanda Knecht, découvrit la ville de Brest dévastée au sortir de la Seconde Guerre mondiale. De retour aux Etats-Unis, elle décida d’aider à la reconstruction en mobilisant ses étudiants afin qu’ils récoltent des fonds pour Brest. Cette aide financière et matérielle, ainsi que les échanges épistolaires entre les écoliers des deux villes témoignent d’une vraie solidarité qui débouchera sur la signature d’une charte de jumelage en 1959. 
Aujourd’hui, des échanges scolaires sont organisés ainsi que des rencontres sportives ou encore des projets communs dans le domaine culturel. La bibliothèque publique de Denver a notamment accueilli en 2013 l’exposition photographique « En face l’Amérique » de la photographe Juliette Villard.

Dun Laoghaire

Dun Loaghaire, en Irlande, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

  • Dun Laoghaire (Irlande)
  • 24 000 habitants
  • Jumelage : 1984
  • Site internet : https://www.dunlaoghairetown.ie/

     

    Dun Laoghaire est une ville portuaire située à 12 km au sud de Dublin. La ville irlandaise est rapidement devenue, du fait de sa situation géographique, une station balnéaire prisée par les citadins dublinois. L’activité économique de Dun Laoghaire s’est par conséquent développée autour du tourisme. Dans le domaine culturel, Dun Laoghaire accueille le Festival de Théâtre de Dublin.

La situation de ville portuaire de Dun Laoghaire la rapproche de Brest et la coopération entre les deux villes s’oriente essentiellement autour de la mer. On peut notamment citer l’accueil de la goélette scientifique Tara au port de Brest ainsi qu’à Dun Laoghaire en 2012, dans le cadre de l’expédition Tara Oceans qui concernait l’étude des planctons marins. Des échanges scolaires, culturels et sportifs franco-irlandais sont également mis en place dans le cadre du jumelage entre Dun Laoghaire et Brest.

Kiel

Kiel, en Allemagne, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

Kiel, capitale du Land Schleswig-Holstein, est une ville portuaire située sur la côte Baltique. Le dynamisme économique de la ville est porté par son visage portuaire à la fois grâce à ses chantiers navals mais également avec son port de commerce et de plaisance. L’un des événements majeurs de la ville est la « Kieler Woche », festival mondial de la voile, où ont lieu des compétitions mais aussi des animations autour des bateaux du monde entier.

Le jumelage entre Brest et Kiel est dû aux nombreux points communs entre les deux villes : ce sont deux villes portuaires qui ont dû être reconstruites après la guerre avec une économie tournée vers la mer. Les relations entre les deux villes jumelées sont étroites, notamment du fait des échanges réguliers : des échanges scolaires sont organisés chaque année entre des établissements scolaires brestois et kielois mais aussi des échanges sportifs, universitaires et culturels, comme par exemple des rencontres entre les chorales françaises et allemandes ou encore la participation de jeunes de Kiel au projet 20 YOH en 2012. 

Par ailleurs, de nombreux établissements du territoire coopèrent avec des institutions de cette ville :

  • UBO et Université Christian Albrecht : 1er partenariat étranger pour l’UBO 
  • Accueil de nombreux étudiants en double cursus

Les deux villes coopèrent également dans le domaine scientifique, avec les échanges entre le Technopôle Brest Iroise et le KiWi (Kieler Wirtschaftsförderung). 

Les 50 ans du jumelage ont été célébrés en 2014 avec la création d’une exposition itinérante et l’organisation de nombreuses manifestations culturelles sur l’ensemble de l’année.

De plus, les deux collectivités ont mis en place un programme d’échange d’agents depuis 2011. Cette initiative découle de la volonté de mieux connaitre les différents mode de gestion des services publics et des services offerts à la population.

Quelques exemples de sujets d’étude :

  • Étude de la démocratie participative
  • Étude des transports urbains

Accéder à la carte

Plymouth

Plymouth, en Grande-Bretagne, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

Plymouth est une ville portuaire au sud-ouest de l’Angleterre située dans le comté du Devon. Le port constitue le cœur même de la ville avec sa dimension-clé historique, commerciale et militaire. L’économie de Plymouth se concentre sur l’industrie électronique et aérospatiale, la ville développe également en parallèle son attractivité en tant que station balnéaire. La comparaison avec Brest n’est que plus frappante quand on sait que Plymouth possède le plus grand aquarium de Grande-Bretagne.

La ville britannique de Plymouth est une véritable ville sœur de Brest. Le jumelage entre les deux villes est un des plus anciens et les ressemblances dans leurs relations à la mer et à l’histoire européenne sont nombreuses. Les échanges scolaires, sportifs et culturels sont fréquents entre Brest et Plymouth. Le dynamisme des relations entre les deux villes maritimes est évident : Brest et Plymouth travaillent main dans la main dans un projet d’échanges et d’expérimentation de pratiques professionnelles dans le secteur de l’éducation grâce à un financement du programme ERASMUS + qui s’étendra jusqu’en 2018.

Saponé

Saponé, au Burkina Faso, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

  • Saponé (Burkina Faso)
  • 45 000 habitants
  • Protocole d’accord : 1989

La commune rurale de Saponé est située à 35 km de Ouagadougou, dans la Région Centre-Sud. La principale activité économique à Saponé est l’agriculture, 80% de la population active en dépend. En 2014, le mouvement démocratique populaire a été suivi de la mise en place à la tête des mairies, de délégations
composées de représentants de la société civile.

La relation entre la ville de Brest et la commune de Saponé a été initiée par les citoyens brestois. En effet, de nombreuses associations de solidarité internationale ont porté des projets dans cette région, ce qui a créé des liens forts entre les deux territoires. Ceux-ci ont été officialisés par des accords de coopération entre Brest et Saponé. Ainsi, depuis plus de 20 ans, les échanges institutionnels, techniques et associatifs ont permis de construire une relation pérenne.

SapEAUné

Dans le cadre de la coopération décentralisée, un programme d’accès à l’eau potable et à l’assainissement a été mis en place en 2011 (SapEAUné).  Un programme de micro-crédit en faveur des femmes a également été mis en place en 2010 et a été achevé avec succès en 2014. En ce qui concerne les actions associatives, les projets se concentrent principalement sur l’éducation, la formation, la santé et le développement des activités économiques.

Programme de micro-crédit

La coopération avec la commune de Saponé s’est élargie en 2010 vers le soutien au développement économique  du territoire, avec le lancement du projet « Facilitation de l’accès au microcrédit pour les femmes de Saponé ». Ce projet, développé par la ville de Brest et la commune de Saponé, a bénéficié d’un cofinancement du ministère des Affaires Etrangères et Européennes. Le programme s’est autonomisé avec succès en 2014.

Un bilan en quelques chiffres, en 2011 :

  • 100 microcrédits accordés 
  • 20 coopératives partenaires à Saponé
  • 11 élus locaux formés à l’accompagnement de dossiers
  • Plus de 400 femmes sensibilisées
  • Un fonds de garantie créé avec la caisse rurale du Burkina Faso

Tarente

Tarente, en Italie, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

La ville portuaire de Tarente est le chef-lieu de la province des Pouilles en Italie et est située au point le plus méridional du pays, dans le talon de la botte italienne. Le port de Tarente est central dans l’organisation de son économie qui a vu remplacer les marins et ouvriers de la base navale par l’industrie sidérurgique. Le tourisme est également un élément essentiel du dynamisme de la ville de Tarente.
Le rapprochement entre la ville de Brest et de Tarente s’est fait de par leur relation spécifique à la mer. 

Yokosuka

Yokosuka, au Japon, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire. Chaque année, un programme d’échange permet à de jeunes Brestois de 15 à 18 ans, au collège ou au lycée, de partir à Yokosuka, et à de jeunes Japonais de venir à Brest.

Identité :

Yokosuka est une ville maritime située à 50 km au sud de Tokyo. Yokosuka est aujourd’hui l’un des plus grands ports militaires du pays, composé d’une base navale appartenant aux Etats-Unis, ainsi que d’un arsenal. La ville possède un grand centre de recherche et de développement pour les télécommunications mobiles, le Yokosuka Research Park.

Les relations entre Brest et Yokosuka datent du milieu du 19ème siècle, à l’occasion de la coopération entre Oguri Kozukenosuke (ministre durant le Shogunat de Tokugawa) et le constructeur naval brestois François-Léonce Verny pour la construction d’une raffinerie d’acier dans la région de Yokosuka. La poursuite de cette collaboration a abouti à l’édification d’un port dans lequel se trouve, aujourd’hui encore, la statue de François-Léonce Verny. 

Les échanges entre la ville nipponne et bretonne sont intensifs avec des partenariats économiques et scientifiques entre le Technopôle Brest Iroise et l’YRP (Yokosuka Research Park) mais également des échanges entre le Centre Ifremer de Brest et le JAMSTEC (Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology). Des échanges aussi bien entre les agents des deux collectivités qu’entre des collégiens et lycéens Brestois se déroulent tous les ans.

Échange de collégiens et lycéens

Retrouvez les informations concernant l’échange Brest – Yokosuka pour les collégiens et les lycéens brestois.

Échange entre les deux collectivités

Brest métropole et la ville de Brest développent depuis plusieurs années un programme d’échange d’agents avec la Ville de Yokosuka, ville jumelle de Brest au Japon.
Cette initiative découle de la volonté de mieux connaitre les différents modes de gestion des services publics et des services offerts à la population.

Quelques exemples de sujets d’étude :

  • Etude de la densité urbaine de la Ville de Yokosuka
  • Etude du système de captation et de diffusion des séances de conseil et des commissions
  • Etude de la gestion des déchets (collecte et traitement) et de la propreté, au sein de la Ville de Yokosuka

Les villes amies ou de coopérations

Bejaia

Béjaïa, en Algérie, fait partie des 10 villes avec lesquelles la ville de Brest est partenaire.

Identité :

  • Béjaïa (Algérie)
  • 200 000 habitants
  • Signature du protocole d’amitié : 1995 

Béjaïa est située à 180 km d’Alger et constitue le deuxième plus grand port d’Algérie. Son activité économique est essentiellement basée sur l’exportation d’hydrocarbures et la production de produits artisanaux locaux. C’est également un centre culturel, notamment dans la musique où les airs traditionnels andalous se mêlent à la nouvelle scène et à la chanson engagée.

Le contrat d’amitié entre Brest et Béjaïa a été conclu dans une optique d’échanges interculturels. Ainsi dans les années 1990, les échanges entre les deux villes ont été particulièrement actifs, avec par exemple l’organisation d’événements sportifs dans les deux villes. L’échange a continué dans les années 2000, orienté cette fois plus dans les domaines de la formation technique et de l’échange culturel. 

Qingdao

Consultez toutes les informations concernant la ville de Qingdao.

Les autres villes composantes de Brest métropole cumulent 15 jumelages, avec des villes de plus petite taille.

Coopération décentralisée

Brest métropole développe quatre partenariats de coopération décentralisée à l’international

La coopération décentralisée est une forme de coopération internationale permettant aux collectivités territoriales française de développer des partenariats avec des collectivités locales étrangères, « dans le respect des engagements internationaux de la France ».

Les thématiques abordées et les actions mises en place par les collectivités sont en général caractéristiques des territoires partenaires. 

C’est pourquoi Brest métropole, au travers de ses coopérations décentralisées toutes centrées sur le développement des activités maritimes, vise à l’attractivité, au rayonnement et à l’internationalisation d’un territoire fondamentalement lié à la Mer.

Les collectivités territoriales partenaires à l'étranger

Etat de Veracruz (Mexique)

Dans le cadre de la coopération décentralisée de Brest métropole avec d’autres collectivités territoriales à l’international, l’État de Veracruz au Mexique est un partenaire privilégié de la Cité du Ponant depuis 2010. Les projets partagés entre les deux territoires, à l’instar des autres coopérations de Brest métropole, visent au développement de l’économie maritime.

Identité : 

  • État de Veracruz (Mexique)
  • Plus de 8 millions d’habitants
  • Signature de la convention : 2010
  • Site internet : http://www.veracruz.gob.mx

L’État de Veracruz se situe sur la côte Atlantique, dans le Golfe du Mexique. La capitale administrative de l’État est Jalapa tandis que le port de Veracruz constitue le principal centre économique de l’État mexicain. Historiquement, Veracruz est une place forte de l’Amérique continentale, devenant en 1522 la première Cité fondée par les conquistadores Espagnols outre-Atlantique. Principal port de la Nouvelle-Espagne au XVIème et XVIIIème siècle, d'où partaient les cargaisons d'argent en direction de Cadix en Espagne, Veracruz est rapidement convoitée tant par les puissances étrangères d’Europe que par les pirates.

Aujourd’hui, le port de Veracruz continue de jouer un rôle central dans l’économie nationale mexicaine. Il est le deuxième port du Mexique en terme de mouvement de conteneurs, le huitième en terme de tonnage de marchandises. Le commerce d’hydrocarbures et de véhicules occupe ainsi les principaux flux d’échanges du port de commerce mexicain.

L’importance et la vitalité des activités portuaires, de la recherche maritime, la situation géographique au cœur d’un interface maritime majeur et les problématiques environnementales liées à la gestion d’une baie sont autant de points communs expliquant la coopération décentralisée entre Brest et l’État de Veracruz.

Depuis 2010, les nombreuses missions et échanges entre les deux collectivités ont porté sur : le développement durable, les pôles maritimes de compétitivité, la protection de l’environnement et la planification écologique.

Haïphong (Vietnam)

Depuis la signature en 2007 d’un partenariat économique, Brest métropole et la Ville d’Haiphong mettent en œuvre. Les projets communs de coopération décentralisée entre Brest métropole et Haïphong visent :

  • à développer les activités maritimes au niveau local et international ;
  • à mettre en place une politique publique de gestion intégrée des baies naturelles de Brest et d’Haiphong ;
  • à envisager ensemble des solutions adaptées aux problématiques environnementales des deux territoires.

Identité : 

  • Ville d’Haiphong (Vietnam)
  • 2 millions d’habitants
  • Signature du partenariat : 2007

 

Située à 120 km à l’est d’Hanoï, la capitale du pays, Haiphong est une ville côtière de la baie d’Halong dans le golfe du Tonkin, à l’embouchure de plusieurs fleuves continentaux. Les problématiques environnementales y sont nombreuses, d’autant que le développement rapide des activités touristiques dans la région a accéléré la pollution du littoral vietnamien, aujourd’hui dégradé par le déversement non-contrôlé des eaux usées et des déchets dans la baie. Destination touristique majeure d’Asie et du monde (2,5 millions de visiteurs par an), la baie d'Halong compte plus de 1 900 îles et îlots, qui créent un paysage marin spectaculaire et forme un écosystème tropical d’une biodiversité exceptionnelle : depuis 1994, la baie d’Halong est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

En 10 ans de partenariat, Brest et Haiphong ont collaboré sur des thématiques diverses telles que la gestion de la ressource en eau, les pôles de compétitivité maritime, les sciences de la mer, l’échange de pratiques professionnelles dans les domaines touristique, portuaire et de la gestion de l’eau, ainsi que la participation conjointe à des salons internationaux du maritime.

Le dernier projet de coopération de trois ans entre les deux collectivités s’est achevé fin 2018. Il a permis notamment la mise en place dans les eaux profondes de la baie d’Halong d’un dispositif de concentration de poissons (DCP), mobilisant les acteurs Brestois spécialistes du dispositif. Désormais installée et fonctionnelle, la « nursery à poissons » sert d’abri aux poissons de surface ainsi qu’aux larves à poissons, qui viennent se réfugier aux abords de la structure pour se nourrir et se reproduire : une aubaine pour les pêcheries artisanales locales, qui ont vu la ressource halieutique augmenter. Le DCP favorise également l’observation scientifique de l’écosystème, tout autant qu’il contribue à la restauration de la biodiversité marine, dans un environnement particulièrement dégradé par les activités économiques alentours. 

D’une part du fait de son expérience dans la réalisation d’un contrat de baie sur le territoire métropolitain dans les années 2000, et d’autre part en raison des liens forts qui l’unissent avec le Vietnam depuis 10 ans, Brest métropole a été intégrée au comité de pilotage d’un projet porté par le gouvernement français, le gouvernement vietnamien et l’Agence Française de Développement (AFD).

Ce projet amorcé en 2019 vise à la mise en place d’une gestion intégrée des baies d’Halong, de Cat Ba et de Bai Tu Long, concertée entre tous les acteurs parties prenantes du développement local de la région.

Province de Terre de Feu (Argentine)

Brest métropole et la Province de Terre de Feu en Argentine développent depuis 2016 un partenariat de coopération décentralisée. Les différentes actions menées conjointement par les deux collectivités se concentrent sur la « croissance bleue » : aquaculture, activités portuaires et touristiques, transport maritime durable, préservation des zones côtières et des espaces marins…

Identité : 

Un territoire maritime exceptionnel au « bout du monde »
La Province de Terre de Feu en Argentine possède l’un des territoires maritimes les plus importants de la planète. Le territoire partenaire de Brest métropole peut compter sur une biodiversité exceptionnelle, abritant de nombreuses espèces marines protégées telles que les loutres, les dauphins, les orques, les baleines et les phoques. 

La situation géographique de la Terre de Feu est également un atout de taille pour le territoire. La ville d’Ushuaïa est en effet une porte d’entrée majeure de l’Antarctique, de par sa position stratégique à moins de 1 000 km de distance de la Péninsule Antarctique. Le port de la « ville la plus australe de la planète » dispose d’infrastructures portuaires et de services touristiques répondant parfaitement aux besoins des navires et de leurs passagers. L’espace maritime d’Ushuaia présente ainsi l’avantage d’être la zone la plus accessible pour les bateaux qui rejoignent le « continent blanc ». De fait, plus de 90% des touristes qui voyagent vers l’Antarctique transitent par le port d’Ushuaïa.

Une coopération centrée sur la recherche scientifique dans les domaines de la mer
Les nombreux points communs entre les territoires de Brest et de la Terre de Feu ont conduit les autorités des deux collectivités à développer un partenariat de coopération décentralisée à partir de 2016. Parmi les actions menées ces trois dernières années : rencontres tripartites de délégations scientifiques et universitaires de Brest, d’Argentine et du Québec autour de thématiques liées à la mer, expérimentations de transport maritime durable (à propulsion vélique), participations conjointes à des forums maritimes internationaux (Sea Tech Week à Brest, Enabio à Ushuaia), échanges de bonnes pratiques et de savoir-faire sur le développement des filières aquacoles, rencontres institutionnelles, etc…

La vitalité des projets menés avec la Province de Terre de Feu doit beaucoup aux partenaires locaux de la coopération. En effet, le Technopôle Brest Iroise (TBI) et l’Université Bretagne Occidentale (UBO) apportent toute leur expertise en matière scientifique et universitaire en mobilisant leurs adhérents, professeurs, chercheurs et étudiants dans les actions mises en place. 

En mai 2019, le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères en France a approuvé un nouveau projet triennal de coopération entre Brest et la Terre de Feu, cofinancé à hauteur de 50% par le MEAE, soit un total de 8 000 € par an sur la période 2019-2021.

Rimouski (Québec)

Brest métropole et Technopole maritime du Québec développent depuis 2010 un partenariat de coopération décentralisée axé sur la « croissance bleue », notamment sur la gestion de l’environnement, le transport maritime et les biotechnologies marines.

Un pôle maritime d’excellence sur le Saint-Laurent

La ville de Rimouski est une ville portuaire située au bord du fleuve Saint-Laurent, qui relie les grands lacs d’Amérique du nord à l’océan atlantique.
Capitale québécoise des sciences et technologies marines, Rimouski accueille sur son territoire Technopole maritime du Québec (TMQ), un organisme à but non lucratif chargé de la promotion et du développement des secteurs maritimes innovants du Québec : du transport maritime aux technologies marines, en passant par les bio-ressources de la mer.
Véritable interface entre l’industrie et la recherche, TMQ est un animateur et agent de liaison unique au Canada, qui se donne pour objectifs de générer des interactions, de la croissance et de l’innovation dans les secteurs maritimes.

Brest et Rimouski unies par l’océan
Fortes toutes deux d’une longue et riche tradition maritime, Brest et Rimouski sont unies par l’océan. Depuis une mission de prospection de la Jeanne-d’Arc au Québec en 2010, Brest métropole et Technopole Maritime du Québec multiplient les projets de coopération décentralisée dans les domaines maritimes.
Des missions économiques sont organisées chaque année, en particulier à l’occasion de forums internationaux de la mer, favorables au renforcement des liens entre les entreprises et les acteurs maritimes des deux territoires qui souhaitent développer de nouveaux marchés et/ou projets en France ou au Québec.

Une coopération économique et scientifique
La coopération maritime entre Brest et Rimouski s’appuie sur des partenariats forts avec d’autres organismes locaux et internationaux : 

  • le Technopôle Brest Iroise (TBI) et le Pôle Mer Bretagne Atlantique apportent leur appui technique aux projets de coopération, et contribuent à mobiliser les entreprises et les instituts universitaires et scientifiques résidents, désireux de développer des projets avec leurs homologues québécois ;
  • une coopération tripartite avec la province de Terre de Feu (Argentine) a vu le jour en 2017, permettant notamment aux acteurs scientifiques et universitaires de Brest, du Québec et de Terre de Feu d’échanger sur des thématiques d’intérêts mutuels, en particulier dans les domaines de la recherche en sciences de la mer.

Rimouski : 49 400 habitants ;  signature de la convention en 2010 ; site internet du partenaire

Des missions d'immersion
Les missions de softlanding font désormais partie des actions phares de la coopération de Brest avec le Québec.

  • Ces séjours d’immersion entrepreneuriale permettent aux entreprises locales d’être mises en relation plus facilement avec des entreprises et des réseaux de partenaires, d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique.

L’appel à manifestation d’intérêt pour 2020, s'adressant aux acteurs du Campus mondial de la mer, s’est clôturé le 7 mai dernier.

Coopérations internationales

Brest métropole est inscrite dans plusieurs réseaux internationaux de coopération :

 

Consulats honoraires représentés à Brest

Allemagne
Maison de l’Allemagne
Maison de l'international
Esplanade de la fraternité 29200 Brest
02.98.33.56.63
nrest@hk-diplo.de
Pays-bas
6, rue Frégate La Belle Poule 
B.P. 61232
29212 Brest Cedex 01
02 98 80 32 70
consulatpaysbasbrest@wanadoo.fr
Danemark
38 quai de la Douane
29200 BREST
02 98 44 49 95
Roumanie
1 Rue Harteloire
29200 Brest
06 65 21 66 05
Finlande
38, quai de la Douane
29200 Brest
02 98 44 49 95
Suède
38, quai de la Douane
29200 Brest
02 98 44 49 95
Norvège
38, quai de la Douane
29200 Brest
02 98 44 49 95
Nous contacter

Vous n’avez pas trouvé l’information que vous cherchiez dans cette page ?

Dernière mise à jour le :