Aménagement urbain

Projet urbain du Haut de Jaurès

Mis en ligne le

Le projet urbain du Haut de Jaurès est un projet fédérateur, construit avec les usagers. Brest métropole se mobilise en faveur de l’attractivité résidentielle, économique et de l’aménagement du cadre de vie par le déploiement de dispositifs, d’aides financières et techniques, et d’un plan stratégique d’actions sur l’espace public.

Présentation générale

Le secteur du Haut de Jaurès apparaît prioritaire en terme de reconquête par l’amélioration de l’attractivité, car :

  • Situé en porte d’entrée du centre-ville, ce secteur doit évoluer pour bénéficier d’une image positive, d’une animation renouvelée de la vie sociale, économique et urbaine, et pour pouvoir apporter une réponse qualitative/quantitative au besoin de logements sur la ville et la métropole de Brest.
  • Situé sur un parcours vers le centre-ville depuis l’est de l’agglomération et, traversé par la ligne de tram, ce secteur participe à la construction de l’image du centre-ville, et surtout au cœur de la métropole. Il est situé entre la place Strasbourg et la partie sud de Jaurès.

Le projet urbain du Haut de Jaurès est un projet fédérateur qui se construit avec les acteurs de terrain, les habitants, les associations, les professionnels, et un lieu d’expérimentations et d’innovations sociales, culturelles, artistiques à dimension humaine.

 

Il s’agit de mettre en place une démarche globale de redynamisation de ce quartier en menant une action d’aménagement transversale, en traitant quatre volets :

  • Habitat : l’amélioration de l’habitat privé, et de l’attractivité résidentielle ;
  • Économie : la définition d’une nouvelle vocation économique pour les rez-de-chaussée, et la mise en place de dispositifs expérimentaux pour favoriser la reprise des locaux vacants.
  • Aménagement : l’amélioration de l’espace public pour un cadre de vie plus agréable et partagé
  • Proximité/Culture : la concertation et l’appropriation du projet tout au long de la démarche, notamment à travers des actions culturelles.

 

Localisation du projet urbain

Le projet urbain Haut de Jaurès constitue une véritable « porte d’entrée » du centre-ville et il se distingue par sa localisation sur 3 quartiers brestois :

  • Saint Marc
  • Europe
  • Centre-ville

Le périmètre opérationnel du projet urbain inclut le périmètre de l’OPAH-RU, Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat en Renouvellement Urbain (dispositif d’amélioration de l’habitat privé présenté ci-après).

Enjeux et objectifs

Le projet urbain du Haut de Jaurès vise à renouveler son attractivité par des actions d’amélioration de son attractivité économique et résidentielle :

  • Affirmer le rôle du secteur Kerfautras / Strasbourg comme l’une des entrées du cœur de la métropole,
  • Contribuer à créer une nouvelle identité, une nouvelle image et de la valeur positive pour le quartier,
  • Recréer de la confiance, pour permettre l’investissement privé tant sur le volet résidentiel que sur le volet économique,
  • Consolider les polarités qui ponctuent ce linéaire et les rendre plus lisibles

Les objectifs :

  • Améliorer l’offre résidentielle et lutter contre l’habitat dégradé ou en voie de dégradation, mettre en valeur le patrimoine bâti,
  • Favoriser et encourager l’attractivité économique en définissant de nouvelles activités et en confortant les centralités existantes,
  • Mobiliser le quartier et améliorer le cadre de vie à travers l’aménagement de l’espace public.

Des interventions d’ores et déjà engagées

Ce projet urbain se conduit via une action transversale, autour de différents axes d’intervention, menés conjointement.





Télécharger le bilan de la concertation sur les espaces publics
(pdf, 47,8 Mo)




Télécharger le guide pratique des dispositifs (pdf, 1,96 Mo)

Habitat et Énergie : améliorer l’offre résidentielle 

Mise en œuvre d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat en Renouvellement Urbain (OPAH-RU) pour :

  • Réhabiliter le tissu ancien du Haut-de-Jaurès en accompagnant les propriétaires privés à résorber l’habitat indigne et la précarité énergétique dans les immeubles collectifs,
  • Accompagner les copropriétés,
  • Requalifier les façades.

Les dispositifs mis en place ont déjà permis la requalification de plusieurs façades et la rénovation des premiers immeubles.

Développement économique : des dispositifs expérimentaux

Des dispositifs sont mis en place afin de favoriser l’installation de tous types d’activités (créateurs d’entreprises artisanales, commerciales, associations…), et de soutenir l’activité des commerçants et artisans déjà installés.

Ces dispositifs expérimentaux sont testés sur le Haut de Jaurès pour favoriser l’installation de tous types d’activités (créateurs d’entreprises artisanales, commerciales, associations, professions libérales…), et de soutenir l’activité des commerçants et artisans déjà installés.

Cette action est menée en partenariat avec le Conseil Régional de Bretagne, la CCI Métropolitaine Bretagne Ouest de Brest et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Finistère.

Les dispositifs mis en place commencent déjà à porter leurs fruits avec de nouvelles implantations (SKED, des artisans d'art, des activités de services à la personne, des associations culturelles, ...).

Aménagement et cadre de vie : se réapproprier et mettre en valeur les espaces publics

  • Agir sur l’espace public : concilier les différents modes de déplacement (tramway, piétons, automobile..) et valoriser les espaces publics,
  • Mise en valeur du patrimoine et de l’identité du quartier,
  • Encourager et accompagner l’implantation de nouvelles activités dans les locaux vacants via des dispositifs d’aides aux reprises de ces locaux.

Une étude de maîtrise d’œuvre urbaine menée en 2018-2019 a permis de mobiliser les usagers sur la question des espaces publics et de déterminer les orientations d'aménagement et un programme d'actions sur les espaces publics identifiés comme stratégiques. La phase de mise en œuvre a été engagée en 2020 et se déploiera progressivement sur quatre années.

Citoyenneté et proximité : un projet construit avec et pour les habitants et acteurs des quartiers.

La volonté est de mettre en œuvre un projet urbain participatif par l’intermédiaire de démarches innovantes, associant les habitants, les professionnels, les associations à la définition et mise en œuvre du projet. Il s’agit de favoriser les initiatives citoyennes et associatives en faveur du Haut de Jaurès.

La culture : un levier de redynamisation du quartier

Le projet urbain engagé sur le quartier considère la culture comme un levier d’action important. Il s’agit de développer des actions qui participeront progressivement au changement d’image du quartier et à la mobilisation et participation des différents acteurs et usagers. La culture permet d’engager des interventions  à court terme,  le temps du déploiement des dispositifs plus lourds en matière d’Habitat, du développement économique et de l’espace public.

Quelques exemples :

  • « Culture partagée Haut de Jaurès » : un projet artistique et culturel urbain qui s’est déroulé pendant 2 mois, d’avril à mai 2018. Dans la continuité des propositions réalisées par Uptown Session, il s’agit d’animer et de faire rayonner le quartier par la création de rencontres et d’évènements artistiques, de commerces ouverts à l’exposition de productions artistiques, de temps forts de spectacles de rue ou encore d’accrochages urbains.
  • Intervention du Collectif XYZ : Deux artistes plasticiens, Guillaume DUVAL et Jean-Baptiste MOAL, ont séjourné en résidence d’artiste au 223 rue Jean Jaurès à Brest. Des fresques collaboratives ont été produites puis exposées sur les vitrines du quartier.
  • « Casiers en quartier » : réalisation de quatre fresques par le collectif Casiers, reliées entre elles par une histoire « fil rouge », qui raconte les pérégrinations d’un chat noir qui court dans les rues du quartier. Les quatre histoires prennent la forme d’une chanson, chacune résumée dans un couplet. Elles sont également développées sous forme de récits BD complets. Chacune est caractérisée par une couleur dominante et se situe à une époque différente mais à chaque fois dans le secteur du Haut de Jaurès.

Acteurs

  • Brest métropole : maîtrise d’ouvrage,
  • Brest métropole aménagement et SEMPI : mandataires pour l'aménagement des espaces publics,
  • Les mairies de quartiers : Saint Marc, Europe et Centre-ville,
  • SEMPI : aménageur et animateur de l’OPAH-RU,
  • Conseil Régional de Bretagne,
  • Chambre de Commerce et d’Industrie Métropolitaine Bretagne Ouest de Brest,
  • Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Finistère.

Calendrier

  • 2020 :
    - Premiers travaux sur les espaces publics (rue Magenta, square Laënnec, ...)
    - Premières acquisitions nécessaires aux projets d'espaces publics structurants (n°204, n°206, n°208) et premières démolitions
    - Lancement des marchés de maîtrise d’œuvre de travaux
    - Réalisation des premières fresques du collectif « Casiers »
    - Arrivées de nouveaux projets : Ti Coop, Les vélos Brestois, Papy Donuts…

  • 2019 :
    - Définition d’un projet d’intervention sur les espaces publics et premières interventions
    - Arrivées de nouveaux projets : Atelier SPOUM, Sked, Le GEIQ, les Petits Petons, Fiona Lavenan,…
  • 2018/2019 :
    - Travaux sur les premiers rez-de-chaussée et premières implantations : Madame Bout de Bois, Dominique Leroux,
    - Réalisation du diagnostic sur les espaces publics, et définition du projet stratégique
  • 2018 :
    - Lancement des marchés d’études préalables et pré-opérationnelles : plan guide et programme d'actions, programme d'aménagement des espaces publics,
    - Signature de la convention avec la région Bretagne pour les aides aux investissements (pass commerces et artisanat),
    - Sessions artistiques : musée de la Marine, Collectif XY, Boogie Down, l’Eesab,
    Premiers travaux à venir : requalification de façade, reprise des rez-de-chaussée.
  • 2017 :
    - Réalisation du guide de coloration des façades,
    - Accueil de l’artiste québécoise, Lynda Baril,
    - Atelier avec les propriétaires des locaux vacants,
    - Sessions artistiques Uptown Session, Collectif Kopper, Casiers, Penn ar Jazz.
  • 2016 :
    - Lancement de l’OPAH-RU : la convention a été signée le 12 septembre 2016.