Les piscines brestoises

Pour la détente, l’apprentissage ou la compétition, les 6 piscines communautaires, toutes accessibles aux personnes à mobilité réduite, accueillent petits et grands, à Brest et au Relecq-Kerhuon.

Covid-19 : restons mobilisés

Les équipements sportifs de la Ville de Brest et de Brest métropole (stades, gymnases, piscines, et centres nautiques notamment) sont fermés sur le mois de mai.

Des accès pourront être envisagés, selon les sites, pour accompagner la reprise des activités scolaires.

En savoir + : Restons mobilisés face au Covid-19
Consulter les questions les plus fréquemment posées

 

Horaires des tests de natation, saison 2019 - 2020

FochKerhalletSt-Marc
Lundi
Mardi17h30 - 18h4517h30 - 18h30
Mercredi16h50 - 18h0014h30 - 15h15
Jeudi12h00 - 12h45
Vendredi17h30 - 18h00

Dans cette rubrique :

Contact

 

 

FAQ - Questions fréquemment posées

Affichage des résultats 17 à 20 sur 61 au total.

Solidarité

Comment signaler la situation d’une personne en situation de vulnérabilité ?

Un dispositif de signalement des personnes en situation de vulnérabilité a été mis en place. Il s'agit de recenser les publics vulnérables (personnes isolées, personnes ayant une santé fragile, personnes peu ou pas autonomes, personnes sans hébergement ou sans ressource).
L’objectif de ce registre est de permettre l’intervention ciblée des services sociaux de la Ville de Brest. Durant cette période, une veille sera organisée afin de s'assurer du bien-être et de la sécurité des personnes inscrites sur ce registre. Cette veille se traduit par un appel téléphonique régulier et une évaluation des besoins. 

La démarche d’inscription est volontaire. Les personnes concernées (ou via un professionnel repérant une situation de vulnérabilité) peuvent demander à être inscrites ou à inscrire sur le registre via la plateforme téléphonique au 02 98 00 80 80 ou par mail en indiquant le nom – prénom – numéro de téléphone à ccas-direction@ccas-brest.fr. 

Economie, commerces et marchés

Quelles sont les mesures prises par la ville de Brest et Brest métropole pour soutenir l'activité économique ?

En complément des mesures annoncées par le gouvernement, Bpifrance et la Région Bretagne, Brest métropole et la ville de Brest rappellent les dispositions suivantes, mises en place vendredi : 

  • Report de la collecte de la Taxe de séjour afin de soulager la trésorerie des professionnels de l’hôtellerie
  • Annulation des pénalités de retard pour les entreprises bénéficiaires de marchés publics de Brest métropole et de la ville de Brest dont la réalisation est impactée par l’épidémie
  • Maintien des subventions de Brest métropole et de la ville de Brest aux manifestations annulées (culture, sport, tourisme, ...). 
  • Dans le même souci de soulager les difficultés de trésorerie, depuis le 16 mars, la ville de Brest et Brest métropole ont suspendu le paiement : des loyers des locataires (artisans, commerçants, associations et entreprises) de leurs bâtiments gérés en régie des charges locatives liées aux fluides.
  • A compter de ce jour, pour la période de confinement, la ville de Brest et Brest métropole exonèrent les professionnels : de droits de terrasse ; de redevance d’occupation du domaine public pour les taxis
  • Afin d’accompagner les chefs d’entreprises et professionnels en vous apportant des conseils dans les démarches à accomplir pour bénéficier des mesures exceptionnelles prises par le gouvernement (chômage partiel, report des échéances sociales et/ou fiscales…), deux numéros sont à votre disposition : le service Relations entreprises de Brest métropole au 02 93 33 50 50 / relations-entreprises@brest-metropole.fr ;la CCI métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) au 0800 74 09 29 
  • En coopération avec les chambres consulaires (CCIMBO, CMA et Chambre d’Agriculture), un guide pratique des dispositifs d’aide est disponible en téléchargement.
  • La région Bretagne, les conseils départementaux, la Banque des territoires et de nombreuses  intercommunalités et métropoles bretonnes, dont Brest métropole, ont décidé de créer un fonds Covid-Résistance, qui vise à apporter une réponse supplémentaire aux petites entreprises et associations à caractère économique du territoire breton. La plateforme est lancée du 15 mai au 30 septembre.

  • Afin d'accompagner au mieux la reprise d'activités,
    • une instance économique de concertation s'est créée sur le bassin d'emploi de Brest métropole. Plus d'informations
    • Brest métropole et la ville de Brest mettent en place un dispositif d'urgence à destination des acteurs économiques locaux, en dégageant une enveloppe d'1,7 million d'euros. Plus d'informations

Fonds de solidarité. Initialement prévue pour les entreprises qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ou ont perdu plus de 70% de leur chiffre d’affaires en mars 2020 par rapport à mars 2019, l'aide de solidarité s’adressera dès le 3 avril aux entreprises dont le chiffre d'affaires baisse de plus de 50%. Les demandes d’aides financières dans le cadre du « Fonds de solidarité pour les entreprises, indépendants, entrepreneurs » sont désormais disponibles sur : https://www.impots.gouv.fr/portail/

Démarches administratives

Le Clic de Brest poursuit-il son activité ?

Oui, le soutien aux personnes vulnérables reste une priorité.

Le CLIC de Brest a suspendu l’accueil physique avec ou sans rendez-vous, au 253 rue Jean Jaurès à Brest. Les visites à domicile sont également suspendues ainsi que les actions de prévention et les réunions partenariales.

Mais l'accueil téléphonique est maintenu au 02 98 33 21 66 selon les horaires suivants : 9h-12h et 13h30-17h (Jeudi : 10h30-12h et 13h30-17h). 

L’équipe assure une continuité de service sur les missions d’accueil, d’écoute et d’orientation auprès du public de plus de 60 ans, ainsi que pour les missions d’aide sociale légale.

En ce qui concerne le service portage de repas, ce dernier est maintenu et poursuit son activité.

Que faire si je suis victime de violences conjugales ou si je constate des violences familiales ?

En cas d'urgence, appelez le 17.

La période de confinement peut, dans certaines familles, marquer un risque accru de violences intrafamiliales, pour les femmes ou les enfants victimes de violences. Des dispositifs existent pour les prévenir, mais aussi alerter en cas d'urgence. 

Rappelez-vous que le confinement n'autorise pas : à insulter, à dévaloriser, à taper, à imposer un rapport sexuel. 

Entre confiné chez soi avec une personne violente est dangereux : il est déconseillé de sortir, mais il n'est pas interdit de fuir. 

> Si vous êtes victime :

  • appelez le 3919 ou par SMS au 114. Vous pouvez également donnez  l’alerte en vous rendant directement dans une pharmacie
  • En cas d'urgence appelez le 17
  • Pour toute situation d’enfant en danger, appelez le 119 ou signalez-le sur ce court formulaire en ligne de signalement, pour que des professionnels prennent contact avec vous dans de brefs délais.

Si vous êtes témoin de violences :

  • Restez au maximum en contact avec les femmes et enfants victimes ou que vous pensez pouvoir l'être ; 
  • Violences conjugales : appelez le 3919 pour obtenir des conseils et savoir comment réagir sans vous mettre en danger en cas de violences conjugales ;
  • ou connectez-vous sur la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr pour obtenir des conseils et signaler une situation de violences conjugales.  
  • Enfance en danger : appelez le 119 pour obtenir des conseils et signaler une situation d'enfance en danger ou remplissez ce court formulaire en ligne.
  • Personnes âgées ou en situation de handicap : appelez le 3977 pour obtenir des conseils concernant les violences faites aux personnes âgées ou en situation de handicap.

Appelez le 17 face à une situation d'urgence

Votre question n'a pas trouvé de réponse ?
Contactez-nous !

Dernière mise à jour le :