Valorisation : Le devenir des déchets

Sur le territoire de Brest métropole, les déchets issus des ordures ménagères et les déchets provenant du tri sélectif bénéficient d’une gestion durable et solidaire à l’échelle du Nord Finistère, qu’ils soient incinérés au centre de valorisation énergétique du Spernot, ou pris en charge par le centre de tri Triglaz. SOTRAVAL, entreprise publique locale, gère ces équipements pour le compte de 10 EPCI actionnaires du nord Finistère.

La société publique locale de valorisation des déchets SOTRAVAL, outil commun pour Brest métropole et les autres EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) concernés, a en charge les missions de valorisation des ordures ménagères et des déchets issus du tri sélectif.

Les déchets triés et jetés dans les bacs et conteneurs jaunes (plastique, papier, métal) sont pris en charge par le centre de tri Triglaz, de Plouedern. Après avoir été triés par matériaux, ils sont redirigés vers des usines spécifiques chargées de leur recyclage.

Les ordures ménagères sont incinérées au Spernot, usine de valorisation énergétique des déchets (UVED), ou la chaleur ainsi produite est transformée en chauffage urbain ou en électricité.

Saviez-vous que : Chaque année 200 000 tonnes de déchets sont traités, dont 130 000 tonnes d’ordures ménagères sont incinérées par l’UVED

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Commentaires (1)

  1. Posté le 17-03-2017 à 18:03 par JEAN PAUL

    ACCÈS DES BENNES DÉCHETS VERTS:
    C'est avec grand plaisir que je transporte mes tailles de haie et de pelouse à la déchetterie de Mescouézel depuis plusieurs années (j'habite La Trinité).
    Quelle ne fût pas ma surprise de voir la"sécurité renforcée"...par des tubes d'acier d'environ 15 cm de diamètre en lieu et place des précédents de 5 cm déjà très embêtants lorsque l'on vient vider son sac ou sa remorque de pelouse.
    Mesdames et Messieurs de BMO descendez un peu dans l'arène voir ce qui se passe.
    Maintenant les clients n'enjambent plus les barres, elles passent en dessous... et se font peut-être mal au dos...
    Vous auriez pu essayer d'utiliser l'image par exemple des panneaux indiquant les dangers aux environs immédiats des bennes, en laissant un accès plus libre à celles-ci et en donnant aux personnel une autonomie en conseil et prévention des clients au lieu de charger encore leurs taches journalières par obligation de nettoyage aux abords à cause de cette nouvelle disposition complètement incompatible à l'usage.
    Nous n'allons pas tarder à revoir des tas de déchets sur le bord des routes...
    Cordialement
    1. Posté le 27-03-2017 à 17:03 par Brest Métropole

      Bonjour Monsieur,

      Nous avons bien pris en compte vos remarques concernant la mise en place des nouvelles barrières antichute sur la déchèterie de Mescouezel.

      Ce changement a été effectué pour se mettre en conformité avec la règlementation : ajout d’une sous lisse pour éviter les chutes (des enfants notamment).

      Le nouveau dispositif est prévu pour que les véhicules avec remorque reculent jusqu’à la sous lisse, que l’usager baisse le montant arrière et ensuite qu’il pousse les déchets dans la benne (déchets verts ou gravats) ; ce dispositif est prévu pour les remorques avec simple hauteur (et non double). Sinon, il aurait fallu mettre la barre supérieure plus haut, ce qui aurait gêné (le mot est faible) les personnes déposant les déchets avec des sacs.

      Pour ces derniers, le plus simple est de passer le sac entre les lisses supérieure et inférieure puis de vider en passant les bras par-dessus la lisse supérieure.

      Des essais ont été menés sur le site du Spernot depuis plus d’un an, et les usagers se sont rapidement habitués.

      Toutefois, des mesures correctives pourront être apportées s’il s’avère que le dispositif ne donne pas totalement satisfaction.

      Vous en souhaitant une bonne réception,

      Cordialement.

      La Direction Déchets-Propreté.
    • 1
Dernière mise à jour le : 27 sept. 2017