La qualité de l'air

Sur Brest métropole, la qualité de l’air est évaluée par l’association Air Breizh à partir de quatre polluants atmosphériques à effet sanitaire : le dioxyde d’azote, les particules fines, les particules très fines et l’ozone, polluants atmosphériques réglementés et essentiellement urbains. Un état pollinique hebdomadaire est aussi établi sur la métropole par l’association Capt’air Bretagne

L’indice quotidien de  la qualité de l’air sur Brest métropole

L’indice de la qualité de l’air est un indicateur chiffré de 1 à 10 qui permet de caractériser de manière simple et globale la qualité de l’air d’une agglomération urbaine. De 1 à 4, l’air  est très bon à bon, de 5 à 7, il est moyen à médiocre, de 8 à 10 il est mauvais à très mauvais.

En partenariat avec l’association Air Breizh, retrouvez sur cette page l’indice de la qualité de l’air sur la métropole brestoise  mis à jour quotidiennement, à partir des données des trois stations de surveillance  et des prévisions météorologiques pour le lendemain.

Chacun peut agir quotidiennement pour réduire l’émission de polluants extérieurs.

Tenez-vous informés sur les formes de mobilité durable proposées sur le territoire.

Soyez vigilants sur le chauffage au bois si vous choisissez ce mode de chauffage, car c’est avec le transport routier, la principale source d’émissions de particules fines sur notre territoire.

Les brûlages de déchets à l’air libre sont interdits toute l’année.

La qualité de l’air sur Brest métropole : autres données 

Le bilan territorial de la qualité de l’air

Ce bilan dresse l’état des connaissances sur l’évolution des concentrations des polluants dans l’air mais aussi les sources d’émissions et leur évolution sur notre territoire.

Les cartes stratégiques de la qualité de l’air

Les cartes stratégiques dressent une image de la dispersion des polluants sur le territoire par le calcul et la modélisation des concentrations moyennes annuelles des dioxydes d’azote et des particules fines. Stratégiques, elles ont vocation à aider à l’élaboration des politiques publiques du territoire en faveur de la qualité de l’air.

L’impact sanitaire local de la qualité de l’air

L'impact sanitaire a été évalué lors d’une étude réalisée par Santé publique France restituée en 2016 :

  • l’impact sanitaire à long terme est plus important que l’impact sanitaire à court terme : diminuer la pollution de fond, notamment la pollution par les particules fines, apporterait un gain sanitaire plus important que d’agir uniquement lors des pics de pollution ;
  • toute diminution des niveaux de fond des particules entraîne un gain sanitaire, sur l’agglomération brestoise.

Les épisodes de pollution

Dès que les dépassements des seuils de qualité sont observés ou prévus par Air Breizh, le
Préfet relaie l’information vers ses services en charge de l’information des publics sensibles des établissements d’enseignement, de santé, de pratiques sportives intensives, ainsi que vers les communes et vers les médias locaux. Brest métropole s’assure également d’une bonne information de ses services et de la population via notamment la page d’accueil de son site et les sites partenaires ainsi que  sur les panneaux à messages variables sur l’espace public. Ces alertes sont relayées sur brest.fr ainsi que les recommandations sanitaires et comportementales adaptées à chaque épisode de pollution.

Que faire en cas d’épisode de pollution

Si vous êtes une personne sensible à la pollution atmosphérique, Il vous est conseillé de vous inscrire pour recevoir par courriel l’alerte et les recommandations sanitaires propres à chaque type d’épisode.

L’information délivrée à l’ensemble de la population lors des pics de pollution s’accompagne des recommandations comportementales à suivre pour réduire la durée et l’intensité des pics de pollution : Ces recommandations sont détaillées dans l’arrêté préfectoral du 18 décembre 2017.

La collectivité agit pour améliorer la qualité de l’air de la métropole

La collectivité oeuvre à intégrer la préoccupation de la qualité de l’air à travers ses politiques publiques définies par le Plan local d’urbanisme et plus particulièrement le Plan de déplacements urbains.

A travers le Plan Climat , Air,  Energie Territoriale, la politique de réduction des gaz à effets de
serre intègre désormais la préoccupation de  réduction des émissions des polluants atmosphériques à effets sanitaires.. 

Autres sites d’information sur la qualité de l’air 

Les risques allergiques. En cas d’allergies au pollen , pour vous en prémunir  et réduire les symptômes ,   télécharger l’application ou accéder au bulletin pollinique détaillé établi à partir de la station de capture de pollens présente sur Brest et d’un réseau d’observateurs  locaux de terrain. Ce bulletin est traduit  de façon synthétique par  l’indice pollinique quotidien.

Les polluants au quotidien : infos, ateliers, publications

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Dernière mise à jour le :