Coups de coeur

Retrouvez sur cette page chaque mois, les coups de cœur sélectionnés par nos équipes des espaces verts : nouveaux jardins, animations, pépites à (re)découvrir… Laissez-vous guider !

Octobre : jardin du Dour Braz

Ce jardin boisé accueillait autrefois le manoir du Vicomte d’Amphermet et était traversé par un ruisseau d’où son nom en breton (dour: eau ou ruisseau; braz: grand). Le ruisseau, aujourd’hui canalisé, était auparavant un lieu de jouvence reconnu par les médecins. Une chute d’eau de 5 mètres tombait du haut de la falaise sur la grève. Elle était appelée « la douche de St-Marc ». 

Accessible par la rue Gounod ou du Brigadier le Cann, le jardin du Dour Braz offre un espace de verdure qualifié de petit bois. Vous y trouverez une végétation semi-aquatique variée. Les gunneras, arums, fougères sont implantés dans la zone humide du jardin, autrefois anciennes cressonnières.

Le jardin du Dour Braz est peu connu des brestois.es. Il propose une végétation luxuriante et un verger en terrasse. Il offre un belvédère rue Brigadier le Cann avec une vue sur le nouveau polder et le port de commerce.

Un jardin à découvrir avec la balade urbaine paysage et jardin n°6 sous ce lien.

Stationnement gratuit rue Gounod
Accès en bus ligne 3 arrêt Maleyssie

Août : Un jardin éphémère en cœur de ville

Des arbres, des fleurs, des ilots de verdure, des créations en bois originales, des transats ou des bancs pour déjeuner, la place de la Liberté se transforme en havre de verdure de juin à septembre.

Tous les ans, la direction des espaces verts, en étroite collaboration avec le service culture animation, imagine une nouvelle création.
En 2019, le jardin est doté d’une exposition sur l’architecture singulière de Brest.

Conçu dans une perspective durable avec des matériaux recyclés et des plantes produites et élevées au centre horticole, le jardin éphémère est aussi une belle vitrine de la préservation de la biodiversité.

Juillet : Le square de Bazeilles

Le jardin Jean Moulin est devenu le square de Bazeilles. Son nom fait référence à un fait historique de la guerre de 1870, la bataille de Bazeilles, petit village des Ardennes, avec des troupes de marines. Le jardin abrite, en leur mémoire, la porte de l’ancienne caserne Fautras où les troupes de marines ont séjournées.

Ce nouveau square mêle nature et points de vues sur la rive droite, les ateliers des capucins, le fleuve Penfeld depuis un belvédère. En métal et crée pour le projet, il rappelle le pylône du téléphérique. Une végétation d’aspect primitif avec des végétaux exubérants et atypiques l’entoure à son pied.

Une aire de jeux pour enfants et pré-adolescent.e.s. offre un grand toboggan, une structure d’escalade et des jeux à ressorts sur un revêtement en écorces broyées.

Dernière mise à jour le :