Solidarité, Vivre ensemble

Voisin’âge (re)tisse le lien

Mis en ligne le

Réseau de lutte contre l’isolement des aînés, Voisin’âge, développé par la ville de Brest et porté par les structures des quartiers brestois, va pouvoir reprendre ses activités cet été. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, Voisin’âge enregistre l’entrée du quartier de Bellevue au sein du dispositif.

Créé il y a plus de 10 ans par la ville de Brest, le réseau Voisin’âge s’appuie sur des bénévoles qui, en lien avec les structures de quartier partenaires du dispositif, accompagnent des personnes âgées isolées à des activités sociales, artistiques ou culturelles qui se déroulent dans leur quartier.
« C’est grâce à Voisin’âge et ses bénévoles que les personnes fragilisées ou en perte d’autonomie peuvent à nouveau participer à la vie de la cité, analyse Mathilde Maillard, adjointe au maire de Brest en charge de la politique du bien vieillir. La crise sanitaire a hélas obligé le réseau à mettre ses activités en sommeil, même si des veilles téléphoniques avaient été organisées au plus fort de l'épidémie, mais on sait aujourd’hui que les activités vont pouvoir reprendre. »

Bellevue entre dans la ronde

Déjà présent à Saint-Marc, avec la MPT du Guelmeur, dans le quartier de l’Europe, via le centre social de Pen ar Créac’h, aux Quatre-Moulins, avec la MPT du Valy-Hir, et à Saint-Pierre, via la MPT Saint-Pierre,Voisin’âge enregistre par ailleurs l’arrivée d’un nouveau quartier en son sein, avec Bellevue, via son centre social.
« Ce sont les membres du centre qui ont identifié un besoin en matière d’accompagnement des aînés, pointe Jacqueline Héré, adjointe au maire de Brest en charge du quartier. Un centre qui, par ailleurs, organisait déjà pas mal de choses à destination des seniors, avec son Ciné B2, un dimanche par mois, et qui va, avec Voisin’âge, formaliser un peu plus les choses en travaillant aussi avec le PL Bergot ou la maison de quartier. »

Un mini-bus et des formations

Accompagnés par l’office des retraités de Brest, qui leur propose régulièrement des temps de formation, les bénévoles de Voisin’âge peuvent aussi s’appuyer sur un mini-bus mis à disposition par la ville de Brest, qui permet d'organiser les déplacements des participants.
Dès cet été, les bénévoles de Voisin'âge vont donc pouvoir remettre l’ouvrage sur le métier, et relancer des temps conviviaux dédiés aux seniors isolés. « Avec une idée en tête, souligne-t-on du côté du centre social de Pen ar Créac’h : voir des liens se créer entre les différents quartiers inscrits dans Voisin’âge, afin qu’une dynamique naisse aussi à l’échelle de la ville entière. » 

 

Plus d’infos sur Voisin’âge, qui cherche régulièrement des bénévoles, au 02 98 33 21 66