Santé, Solidarité

Une vente aux enchères au profit des enfants hospitalisés

Mis en ligne le

Afin de permettre aux parents d’enfants hospitalisés au CHRU de Brest sur de longues périodes d’être hébergés sur place, une vente aux enchères de 105 œuvres d’art se déroulera à l’espace d’art le Comœdia, les 29 et 30 janvier.

« Aujourd’hui, nous avons des parents qui viennent de tout l’ouest breton. Quand leur enfant doit rester hospitalisé de longues semaines, nous n’avons hélas pas d’hébergement adapté à leur proposer. Nous souhaitions les soulager un peu, et améliorer leur accueil dans le cadre déjà difficile du vécu de la maladie de leur enfant », résume Loïc de Parcsau, chef de service de la pédiatrie au CHRU Morvan de Brest. 

Un appartement sur place

Face à ce besoin réel, tout un réseau solidaire s’est donc mis en place. Le CHRU dispose déjà d’un appartement dans l’enceinte de l’hôpital Morvan, mais son état nécessite des travaux conséquents pour en faire un lieu d’accueil serein adapté aux familles. « Malgré tout, l’hôpital prendra à sa charge le désamiantage », précise Florence Saint Cas, directrice du fonds de dotation du CHRU, qui s’est impliqué dans le montage du dossier. 

105 œuvres

Pilotée par l’association Donation Lou Salomé, une vente aux enchères exceptionnelle ambitionne de compléter le budget de la rénovation de l’appartement, estimée à 80 000 euros. « Nous avons fait jouer tous nos réseaux, arpenté les campagnes et réussi à rassembler 105 dons d’œuvres de la part de 72 artistes », précise Hugo Canesson, directeur de l’association. Et pour boucler la boucle solidaire, c’est l’espace d’art du Comœdia qui est entré dans la danse : ce lieu dédié à l’art contemporain va en effet accueillir l’exposition des œuvres, et les deux sessions de mise aux enchères. 

De Titouan Lamazou à Keith Haring

Photographies contemporaines, tableaux d’hier et d’aujourd’hui, sculptures et objets d’art… Le choix sera large, avec des grands noms de l’art en Bretagne, mais aussi de beaucoup plus loin, avec notamment une montre en édition limitée Keith Haring notamment pour une vente réalisée en partenariat avec les commissaires-priseurs brestois Thierry Lannon & associés. Les experts ont établi une estimation pour chacune des œuvres… « L’objectif étant évidemment de voir les enchères monter au-delà, pour rassembler un maximum de fonds pour les enfants de l’hôpital », rappelle Adeline de Monpesat, la galeriste du Comœdia. Les estimations vont de 60 euros à 6500 euros. 
Deux soirées
Ouverte à tous (mais avec une capacité d’accueil limitée à 200 personnes sur place), la vente sera précédée d’une exposition :

  • les mardi 28 et jeudi 30 janvier de 14 heures à 18 heures
  • le mercredi 29 janvier de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures 

Les ventes aux enchères se dérouleront

  • Mercredi 29 janvier à 20, heures 
  • Jeudi 30 janvier à 20 heures 


A noter que des ordres d’achat seront éditées pour les personnes ne pouvant être présentes lors des ventes. La totalité du produit de la vente sera affecté à l’accueil des familles des enfants hospitalisés.