Economie, entreprises

Une startup brestoise à Denver

Mis en ligne le

Brest métropole et Denver ont signé un accord qui permet à des startups de leurs territoires respectifs de bénéficier d’un séjour de prospection sur le territoire de l’autre. Une vraie opportunité de développement pour les entreprises locales !

Dans le cadre de leur jumelage, Brest et Denver travaillent de concert sur de nombreux dossiers de coopération. Celle-ci s’ouvre pour la première fois au domaine économique, avec l’accueil à Denver, du 4 au 13 septembre prochain, d’une des startups les plus en vue de Brest métropole : Captain Vet

Aller plus loin

« Nous avions déjà pu faire bénéficier quatre startups locales d’un séjour à la Denver Startup Week, qui n’est rien moins que le deuxième événement organisé dans le domaine après le CES de Las Vegas. Suite à cela, Denver a proposé d’aller plus loin », pose Fortuné Pellicano, adjoint au maire de Brest en charge des jumelages. 

Coopération économique réciproque

Au printemps dernier, c’est Michel Gourtay, vice-président de Brest métropole en charge de l'économie qui s’est rendu avec une délégation dans la capitale du Colorado, pour formaliser l’accord qui lie désormais les deux villes en matière de coopération économique. Et qui va permettre aux entreprises des deux continents d’aller tester le marché de l’autre côté de l’Atlantique, en bénéficiant d’un accueil et de conseils sur place. « Impulser ce type d’actions correspond à notre vocation à aider au développement économique de nos acteurs locaux », rappelle Michel Gourtay. 

Une pépite brestoise sélectionnée

L’appel à intérêts ouvert par Brest métropole pour ce programme baptisé City2city a donc été remporté par CaptainVet, basée sur le port du Moulin blanc, à Brest. Ce spécialiste de la prise de rendez-vous en ligne dans les cabinets vétérinaires est aujourd’hui présent dans 250 cabinets en France, et ambitionne de se développer prochainement au Québec.
« Pour nous, cette opportunité de partir à Denver, de rencontrer les acteurs locaux, de “sentir” le marché est formidable ! Cela va nous permettre de savoir si oui ou non on peut s’implanter et trouver notre place là-bas », s’enthousiasme André Cloarec, co-fondateur de CaptainVet. Une opportunité qui ne vient pas seule, puisque dans la foulée de cette semaine de business, l’entreprise pourra également participer à la Denver Startup week.