Nautisme

Une opération de contre-minage en rade de Brest le 15 septembre

Mis en ligne le

Une opération de contre-minage d’un engin explosif en rade de Brest est prévue ce mardi 15 septembre de 14h30 à 20H30. La mine allemande qui sera neutralisée est la plus imposante depuis la seconde guerre mondiale.

Cette opération de contre-minage sera conduite par une équipe de démineurs de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise, basée à Guipavas, et par une équipe de démineurs du groupe des plongeurs démineurs (GPD) Atlantique.

Dimensions exceptionnelles

Cette mine marine allemande de la seconde guerre mondiale, aux dimensions exceptionnelles, a été découverte dans le port de commerce de Brest le 24 août dernier. Pesant 970 kilogrammes et contenant environ 815 kilogrammes d’explosifs équivalent TNT, cette munition est la plus grosse jamais neutralisée en rade de Brest depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Faisant peser une menace sur les usagers du port de commerce et au-delà, sur les habitants et bâtiments des quartiers alentours, elle doit être neutralisée rapidement.

Une zone de sécurité à terre et en mer

L’option retenue est le contre-minage (explosion) en rade de Brest. Pour limiter l’impact sur la faune, le GPD procèdera à des mesures d’effarouchement envers les mammifères marins.
Dans le port de commerce, le préfet du Finistère instaure une zone de sécurité d'un rayon de 360 mètres (cf. cartographies) au sein de laquelle :

  • Aucun poste à quai ne sera attribué lors de l’opération ;
  • Les zones à terre devront être libérées (personne sur les quais et terre-plein) ;
  • La navigation sera interdite ;
  • La circulation des véhicules sera interdite.

En dehors de ce périmètre, la circulation sera contrôlée par la capitainerie et la police nationale. Une surveillance sera mise en place en périphérie de la zone concernée afin d'interdire toute intrusion dans le périmètre de sécurité durant les opérations de déminage.
Pour en savoir plus sur la zone de sécurité en mer, rendez-vous sur le site de la préfecture maritime.