Aménagement du territoire

Une nouvelle dynamique pour le haut de Jaurès

Mis en ligne le

Depuis quelques mois, le haut de Jaurès connaît un frémissement. Accompagnés par la collectivité, de nouveaux acteurs s’y installent, et recréent une dynamique de quartier.

Depuis 2016, Brest métropole et ses partenaires mènent un travail de fourmi sur le secteur du haut de Jaurès, pour redonner une dynamique commerciale au quartier. Grâce à un accompagnement des projets et via aides financières à l’installation, le haut de Jaurès a déjà changé de visage.

Pépinière urbaine 

En 2016, 30 % des locaux commerciaux du haut de Jaurès étaient vacants. Aujourd’hui, 15 nouveaux acteurs (commerçants, associations, professions libérales, artistes…) ont réinvesti les lieux ou se préparent à le faire. Et la liste de candidats à l’installation est déjà longue… 
Raison de ce succès : le dispositif imaginé par Brest métropole et ses partenaires (région Bretagne, chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Bretagne ouest et chambre des métiers et de l’artisanat), baptisé Le Générateur. «Il s’agit là d’une pépinière urbaine a priori unique en France et que beaucoup, en tout cas, commencent à nous envier ! Ce dispositif innovant permet de soutenir l’installation de nouveaux acteurs en pied d’immeubles, avec un accompagnement et une aide au loyer », résume Michel Gourtay, vice-président de Brest métropole, en charge de l’économie.

Des aides aux travaux

Ce Générateur permet ainsi de convaincre les propriétaires de locaux vacants en : 

  • Apportant une aide financière pour travaux de rafraîchissement à hauteur de 50 %, pour un montant plafonné à 3500 euros ;
  • Faisant de Brest métropole le locataire, pour un montant de 9 euros le m², dès lors que le lieu est occupé.

Pour les nouveaux arrivants, le dispositif permet : 

  • L’installation dans un local à loyer modéré, et progressif, Brest métropole leur louant le lieu à 5 euros le m² la première année ;
  • Une aide aux travaux d’installation, mobilisable via le Pass commerce.

Les commerçants et artisans déjà installés et peuvent également bénéficier d’une aide aux travaux. 

15 nouveaux arrivants

En l’espace de quelques mois, 15 locaux du haut de Jaurès ont ainsi trouvé preneur, dont 14 sont déjà occupés. De l’association Sked au futur supermarché coopératif Ti coop (ouverture programmée au premier semestre 2020) jusqu’à l’installation de trois associations culturelles (Plages magnétiques, ensemble Nautilis et coopérative 109) dans l’ancienne carrosserie Demeule au printemps prochain ou encore à l’arrivée d’un collectif de jeunes designers issus principalement de l’école supérieure des beaux-arts… le mouvement prend !

 …et de nouveaux locaux recherchés

Et pas seulement côté professionnels, puisque la collectivité accompagne aussi les copropriétés, dans des travaux de renouvellement. Dès la fin de cette année, 11 immeubles du secteur vont ainsi se lancer dans un ravalement, contribuant de fait à la mue du quartier.
La boucle vertueuse fonctionne ainsi à plein : pour satisfaire les demandes de nouveaux candidats à l’installation, la collectivité lance un appel aux propriétaires de rez de chaussée vacants (contact service relations entreprises de Brest métropole : 02 98 33 50 50)  !

Réunion publique 

De quoi positiver, et légitimer le réaménagement des espaces publics, décidé dans le cadre du renouvellement urbain. Une réunion publique en donnera les grands principes le 7 novembre prochain (18 h 30, le lieu sera communiqué ultérieurement).