Santé

Une nouvelle directrice générale au CHRU de Brest

Mis en ligne le

Florence Favrel-Feuillade est officiellement entrée dans ses fonctions de directrice générale du CHRU de Brest, ce mardi 6 octobre.

Première femme à diriger l’hôpital brestois, Florence Favrel-Feuillade parle de Brest comme « d’une vraie découverte, qu’elle n’est d’ailleurs pas en train de regretter ». Diplômée de sciences politiques, et anciennement directrice de la recherche clinique et de l’innovation à l’Assistance publique – hôpitaux de Paris, la nouvelle directrice générale du CHRU de Brest a également exercé des fonctions de direction au sein des centres hospitaliers de Saint-Denis et Orsay, ou du CHU de Beaujon. 

"Un établissement inscrit dans son territoire"

Elle a officiellement pris ses fonctions à la tête du CHRU de Brest, le 6 octobre, en remplacement de Philippe El Saïr. « De par sa manière d’être à ce point inscrit dans son territoire, en lien avec les autres établissements de santé, avec le tissu économique ou les grandes écoles, le CHRU de Brest m’a beaucoup impressionnée, explique-t-elle. Il est par ailleurs en pleine phase de modernisation, dispose de nombreux atouts en matière de recherches et d’innovations, et s’appuie sur des équipes d’excellence. » 

"Ré-enchanter l'hôpital"

Très attachée « aux démarches participatives et constructives », Florence Favrel-Feuillade dit vouloir participer à « ré-enchanter l’hôpital », et admet que « la mise en place des directives nées du Ségur de la santé fait partie des priorités, afin que les choses puissent évoluer de manière rapide et efficace ».
Renforcement de la culture de l’innovation, et volonté de moderniser encore le système d’information du CHRU de Brest, « afin qu’il devienne un vrai hôpital connecté », font également partie des chantiers auxquels elle veut prendre part.