Energie

Une “maison des sens” contre la précarité énergétique

Mis en ligne le

Sur la métropole, 20 000 ménages pourraient être concernés par le sujet de la précarité énergétique. Un sujet que la collectivité souhaite mettre en lumière, alors que s’annonce la deuxième édition nationale de la journée contre la précarité énergétique, et grâce à une “maison des sens” qui sensibilise le public à cet enjeu important.

Installée au cœur des Ateliers des Capucins les 19 et 20 novembre, à l’occasion du village Climat déclic, la “maison des sens” a déjà permis de sensibiliser un grand nombre d’habitants de la métropole potentiellement concernés par les problèmes de précarité énergétique

Une maison et des solutions

Et, alors que la deuxième édition française de la journée contre la précarité énergétique s’invite le 24 novembre, Brest métropole a tenu à maintenir ouverte cette “maison des sens”, que le public pourra à nouveau découvrir le 23 novembre, de 13 h 30 à 17 heures, toujours aux Ateliers des Capucins
Dans cette maison, il s’agit, par exemple, de :

  • Souligner les conséquences de l’humidité et moisissures sur la santé des familles
  • Sensibiliser aux gestes pour limiter l’usage de chauffages inadaptés ou dinstallations défectueuses…

Construite par les Compagnons bâtisseurs de Bretagne et Ener’gence, la “maison des sens” va ainsi poursuivre dans sa mission de prévention des ménages les plus fragiles  et dans l'accompagnement de leurs projets de rénovation thermique.

A noter

La collectivité informe, conseille et accompagne les particuliers dans la recherche de solutions concrètes pour diminuer leur facture énergétique.
De nouvelles permanences vont par exemple se tenir dans les mairies de quartier, sur la thématique “Conseils et factures d’énergie : comment s’y retrouver dans sa facture d’énergie ?” :

  • Le 28 novembre, en mairie centrale, de 9 heures à midi
  • Le 30 novembre, à la mairie des Quatre Moulins, de 9 heures à midi
  • Le 1er décembre, à la mairie de Bellevue, de 9 heures à midi
  • Le 6 décembre, à la mairie de Saint-Marc, de 14 heures à 17 heures. 

Les dispositifs comme Tinergie ou le Fonds solidarité logement demeurent, quant à eux, toujours à l'écoute des particuliers.