Culture

Un Quartz nouveau à l'horizon 2023

Mis en ligne le

Le Quartz s’apprête à se réinventer, quelque trente ans après sa réouverture dans le bâtiment actuel. Un chantier majeur, qui verra la scène nationale s’égailler pour l’occasion aux quatre coins du territoire, durant les deux ans de travaux prévus du printemps 2021 au printemps 2023.

Quelque 70 cabinets d’architectes avaient répondu à l’appel de la collectivité concernant une réhabilitation de sa scène nationale, le Quartz. Le cabinet Blond & Roux architectes, retenu par le jury, a dévoilé une copie à la hauteur des attentes, et la déclinera d’ici un peu plus d’un an.
Prévu d’avril 2021 à 2023, ce chantier majeur permettra tout à la fois d’ouvrir un peu plus le théâtre sur la ville, tout en modernisant ses équipements de façon à lui permettre d’accueillir au mieux spectacles et spectateurs de demain.  

« Plus qu’un lifting »

« Réouvert en 1998, suite à l’incendie du Palais des arts et de la culture, le Quartz n’avait pas vraiment connu de travaux d’ampleur depuis, hormis l’ouverture sur l’esplanade de la rue du Château. Après trente ans de service, il méritait plus qu’un lifting. Les travaux prévus donneront lieu à des espaces plus adaptés à l’accueil du grand public, comme des congrès», se félicite François Cuillandre, président de Brest métropole.  

Ouverture sur la ville

Du côté des architectes, le parti pris, issu de la commande de la collectivité, est largement porté par une volonté d’ouvrir au maximum « ce lieu de partage et de rencontre, qui construit le lien social », sur la ville.
Le futur Quartz se vivra notamment avec un accueil entièrement revisité, où l’on trouvera, côté boulevard Clemenceau, un café du Quartz entièrement vitré et donnant sur l’extérieur, laissant la place à un espace d’accueil bien plus spacieux qu’aujourd’hui, et donnant naturellement accès aux scènes. 

La grande salle entièrement réhabilitée

Les actuels escaliers hélicoïdaux disparaîtront, au profit d’escaliers centraux. Ce qui permettra dans le même temps d’agrandir le 1er étage, pour donner plus d’espace, notamment à l’organisation des congrès. La grande salle sera au cœur du dispositif, et totalement revue. L’avant-scène sera agrandie, le système de machinerie modernisé, l’ensemble des fauteuils renouvelés, et toutes les allées revues pour un accès PMR adéquat. De même, de nouvelles places pour les publics en situation de handicap seront mises en œuvre.
Au final, c’est une scène nationale totalement réhabilitée qui se prépare, avec également des interventions techniques sur le bâtiment, qui visent entre autres à optimiser les performances énergétiques du lieu.  

Rendez-vous au printemps 2023

Les travaux s’étaleront d’avril 2021 à avril 2023, pour un montant de 15,7 millions d’euros, dont un tiers porté par Brest métropole, les deux autres tiers provenant de la participation de l’Etat, du département du Finistère et de la région Bretagne.
Brest’Aim, délégataire de service public, y ajoutera un million d’euros supplémentaires, pour la partie congrès. 

Deux saisons hors les murs. Les saisons culturelles 2021/2022 et 2022/2023 verront le Quartz devenir nomade. « Nous n’avons pas voulu, comme cela peut se faire ailleurs, construire un lieu temporaire, le temps du chantier. Nous voulons profiter de cette saison hors les murs pour amplifier nos partenariats avec les autres acteurs de la scène culturelle locale, mais aussi en profiter pour monter des spectacles sous chapiteau : nous voulons inventer autre chose », promet Matthieu Banvillet, le directeur du Quartz. Côté congrès, les événements seront, sur la période de travaux, reportés sur les structures de Brest’Aim et ses partenaires.