Culture

Un legs exceptionnel au musée des Beaux-arts

Mis en ligne le

Sept toiles de l’école de Pont-Aven et des Nabis accueillent désormais les visiteurs à l’étage du musée des Beaux-arts de Brest métropole. Un legs exceptionnel de Monique Le Bras-Lombard.

Cinq toiles de Paul Sérusier, une de Henry Moret et une d'Eugène Labitte : tel est le joli trésor légué au musée des Beaux-arts de Brest métropole par Monique Le Bras- Lombard. Décédée en 2018, elle avait auparavant fait part de sa volonté d’offrir ces toiles de maîtres à la métropole, en mémoire de son époux Georges Lombard, ancien maire de Brest et fondateur de la communauté urbaine, décédé en 2010.

Hommage à Georges lombard

« Je voudrais leur dire un immense merci. Ce don exceptionnel va contribuer au rayonnement de Brest métropole et de son musée. C’est aussi un bel hommage à Georges Lombard, un grand maire bâtisseur », a souligné François Cuillandre, président de Brest métropole, à l’occasion du vernissage de l’exposition, le 17 septembre. 
Pour le musée des Beaux-arts, ces nouvelles pièces de choix viennent compléter une collection déjà bien nourrie d’œuvres de l’école de Pont-Aven. « Nous avons appris la nouvelle à Noël de l’année dernière, et c’était une vraie belle surprise », sourit Sophie Lessard, directrice du musée. 

 

Une énigme...

Le décor nabi de Sérusier, notamment, constitue l’une des plus belles pièces du legs. Avec une énigme : « Sur ce décor, nous avons les femmes qui récupèrent une balle d’or, lancée par une fée… sur un autre décor, que nous n’avons pas. Il nous manque donc une clé de lecture, et peut-être existe-t-elle ailleurs ? C’est l’occasion de lancer un appel pour la retrouver », poursuit la directrice.

Un an d’exposition

Les sept toiles du legs seront évidemment visibles lors des Journées européennes du patrimoine des 21 et 22 septembre, « pour partager ce trésor avec le public ».
L’ensemble restera exposé durant une année, avant de partir en restauration, puis de rejoindre les collections permanentes du musée.  

Pour en savoir plus : Partager la culture