Culture, Loisirs

Un été à Brest !

Mis en ligne le

Contexte sanitaire oblige, et à l’image de l’an dernier, la ville de Brest a dû repenser sa programmation d’été. Si certains des grands temps forts traditionnels (Jeudis du port, Astropolis…) ont été annulés, d’autres festivités vont venir faire vivre au public de vrais moments forts… Et ils vont être nombreux !

« Nous sommes toujours dans une situation sanitaire particulière, qui nous a amenés à repenser notre manière de faire traditionnelle, mais nous souhaitons avant tout faire passer aux Brestois et à tous ceux qui viendront ici un été le plus heureux possible. »
C’est ce 15 juin que François Cuillandre, maire de Brest, a officiellement dévoilé le contenu de la programmation estivale brestoise, intitulée “Un été à Brest” : « Un menu varié, adapté aux règles en vigueur et qui, je l’espère, pourra servir à accompagner les acteurs culturels qui ont été gravement touchés durant la crise sanitaire ».

Le Tour de France comme mise en jambes

Alors bien sûr, avant de mettre les pieds dans l’été, il y aura un premier grand événement, le Tour de France, qui « va donner un formidable coup de projecteur sur tout notre territoire », a rajouté François Cuillandre.
Mais il y aura dans la foulée nombre de propositions, « qu’elles soient musicales, sportives ou socio-culturelles », comme le résume Fortuné Pellicano, adjoint au maire de Brest en charge de l’animation, qui vont venir habiller la ville et tous les quartiers de la ville de mille plaisirs d’été.

Le plein de nouveautés

Conçue avec les partenaires traditionnels de la ville que sont Quai Ouest, Le Fourneau ou Margoulins productions, la programmation estivale brestoise fera notamment intervenir l’office de tourisme de Brest métropole, « qui proposera quelques belles nouveautés », assure Armel Gourvil, son président.
Des visites guidées du chantier du Guip, l’un des grands fleurons de la construction navale, seront organisées (les 1er, 8, 15, 22 juillet, et tous les jeudis, du 9 au 30 septembre), et l’office de tourisme proposera pour la première fois un “City pass Parcours océan”, pour découvrir la ville de Brest et son environnement maritime, d’Océanopolis à 70.8 en passant par le musée national de la marine, durant une journée.

Les bateaux du patrimoine à disposition

Brest événements nautiques sera également de la partie, « en soutien aux bateaux du patrimoine notamment, qui ont été impactés par l’annulation des fêtes maritimes », pointe Marc Mathieu, le directeur. « Du 3 juillet au 27 août, plusieurs d’entre eux, dont La Recouvrance, seront affrétés, et assureront des “Escales estivales” pour découvrir les trésors de la rade. »
Les embarquements se feront au niveau du chantier du Guip.
Les billets seront en vente en ligne, à l’office de tourisme, ou le jour même, au point d’informations situé quai Malbert.

Graffs, sports, arts de la rue...

Et puis il faudra évidemment compter sur d’autres grands noms des équipements touristiques brestois, comme Océanopolis, évidemment, qui « proposera deux animations sensationnelles, en plus des visites du parc de découvertes des océans », explique Nathalie Peron-Lecorps, directrice déléguée mer à Brest'Aim. Ainsi que sur les multiples activités imaginées par les services de la ville de Brest, qui se tiendront partout à Brest.
Vendredis du sport, expositions, bibliothèques au coin de la rue, et même un grand show dédié au graff, qui se déroulera dans les locaux désaffectés de La Poste centrale, et manifestations de proximité seront en effet au programme.
Côté arts de la rue et spectacles, Le Fourneau, centre national des arts de la rue, essaimera 26 rendez-vous dans tous les quartiers de la ville. 

Bref, “Un été à Brest” sera vraisemblablement un très bel été !

Programme complet à retrouver ici.