Territoire

Un engin explosif contre miné mardi 19 avril en rade de Brest

Mis en ligne le

Un engin explosif de la Seconde Guerre mondiale fera l’objet d’une opération de contre minage en rade de Brest le mardi 19 avril. Elle sera conduite par une équipe du groupe des plongeurs démineurs (GPD) Atlantique.

Une opération de contre minage sera menée en rade de Brest, autour d’un engin explosif allemand de la Seconde Guerre mondiale, de type Luft Marine Bomb. L’intervention est prévue le mardi 19 avril entre 7 heures du matin et 14 heures. 
Découverte en septembre 2021 à proximité de la passe sud des ports de Brest, la mine allemande de la Seconde guerre mondiale pèse 970 kilogrammes pour 816 kilogrammes d’explosifs équivalents TNT. 

Risque non nul

Cette munition historique de forte capacité présente encore, malgré un long séjour sous l’eau, un risque qui n’est pas nul pour la population et les infrastructures alentours. 
Après études et analyse des différentes options possibles, il a donc été décidé de procéder à un contre minage. 
La première étape consistera à relever l’engin et l’éloigner des infrastructures portuaires. Il sera ensuite déposé dans une zone propice au contre minage, au centre de la rade de Brest. 

Mesures à respecter 

Afin de garantir la sécurité des personnes et des biens durant les opérations de relevage de déplacement puis de contre minage, plusieurs mesures sont prises sur le littoral et en mer par arrêté de la préfecture maritime  : 

  • l’accès aux zones réglementées est notamment limité aux personnes nécessaires à la préparation de l’opération
  • sur les accès au rivage et dans les ports concernés, une surveillance sera mise en place afin d’interdire toute pénétration dans le périmètre concerné par l’arrêté. 

Périmètres de sécurité

En rade de Brest, la préfecture maritime de l’Atlantique va réglementer les activités en instaurant des périmètres de sécurité de 7 heures à 14 heures : 

  • la pratique des activités nautiques (plaisance à voile, véhicule nautique à moteur, kayak, annexe…) subaquatiques, la baignade et toute autre activité susceptible d’impliquer la présence humaine en mer sont strictement interdits dans un large secteur Ouest de la rade
  • les navires de commerce, de plaisance à moteur et de pêche, doivent respecter un rayon de sécurité de 1500 mètres autour de la mine durant son déplacement et son contre minage

 

Accès interdits

A Brest, les mesures applicables sur toute la durée de l’opération sont les suivantes : 

  • accès interdit à la digue La Pérouse de la marina du Château
  • accès au plan d’eau interdit dans le périmètre défini par arrêté du préfet maritime
  • accès au domaine public maritime interdit de la pointe de Sainte-Anne du Portzic, jusqu’à la jetée du port militaire, ainsi que baignade et activités nautiques interdites dans la bande littorale des 300 mètres compris entre les deux sites

En cas de report de l’opération, la zone réglementée sera en vigueur les mercredi 20 avril, jeudi 21 avril ou vendredi 22 avril. 

 


Afin de limiter les impacts sur la faune, le Groupement des plongeurs démineurs réalisera au préalable des mesures d’effarouchement envers les mammifères marins.