Déplacements

Tramway : s'unir pour optimiser

Mis en ligne le

Brest, Toulouse et Besançon mettent leurs moyens en commun pour l’achat des rames de leurs futurs tramways. Une union qui rime avec optimisation des coûts.

Un groupement de commandes vient d’être lancé pour l’achat de 24 rames, destinées à composer les futurs réseaux de tramways de Brest, Toulouse et Besançon. 

Pour des offres plus compétitives

Les métropoles de Brest, de Toulouse et de Besançon s’unissent donc pour permettre une optimisation des coûts d’achat : une commande groupée sera susceptible de séduire les industriels, avec une commande de 24 rames au lieu de 5 à 10 par réseau. Les offres devraient ainsi s’avérer plus compétitives.

Un design pour chacun

Une consultation sera lancée début 2022, et le choix du constructeur sera fait en février 2023. La livraison des rames est quant à elle prévue entre fin 2025 et début 2026, avec le design que chaque métropole aura choisi. 

 

A Brest, le projet Mon réseau grandit prévoit la création d’une deuxième ligne de tramway de 5 kilomètres, de la gare SNCF à l’hôpital de la Cavale Blanche, en passant par l’Université et le quartier de Bellevue. L’ouverture d’une ligne de Bus à haut niveau de service est également au menu, ainsi que le renforcement des connexions entre les communes de la métropole.