Déplacements

Tramway et bus à haut niveau de service se dessinent

Mis en ligne le

Une réunion de synthèse s’est tenue le 25 novembre, au salon Richelieu de l’hôtel de ville. Elle a permis de restituer le bilan de la deuxième phase de concertation autour du projet de transport “Mon réseau grandit”, qui avait débuté le 16 septembre.

Riche en propositions, la deuxième concertation liée au projet de transport “Mon réseau grandit” l’a réellement été, et la réunion publique qui s’est déroulée le 25 novembre au salon Richelieu de l’hôtel de ville, devant un public nourri, l’a bien démontré. « Ce sont près de 1 100 personnes qui ont participé aux 21 rencontres et ateliers organisés autour du projet de deuxième ligne de tramway et de bus à haut niveau de service (BHNS), contre 778 personnes en 2019, quand nous avons lancé le processus de concertation, observe Yohann Nédélec, vice-président de Brest métropole en charge des mobilités. Plus de 1 1000 contributions ont par ailleurs été dénombrées sur l’ensemble des moyens et canaux mis à disposition, dont le site internet. »

Lever quelques points durs

« Je crois qu’on assiste à une vraie appropriation du sujet de la part des habitants, analyse également François Cuillandre, président de Brest métropole. Cette deuxième concertation a permis de soumettre  et de lever quelques points durs qui demeuraient, à l’image du trajet d’arrivée sur le site du CHRU, ou au niveau du quartier de Kergoat. »
Car pour cette deuxième concertation, il a bien été question de l’insertion du projet “Mon réseau grandit” dans l’espace public, et de la manière d'améliorer très largement le réseau de transports en commun à l'échelle de la métropole.

Végétalisation et mobilités actives

Tracé des lignes, de tramway et du BHNS, mais aussi végétalisation de l’espace public sur leurs passages ont ainsi fait partie des sujets évoqués et largement saisis par les participants. Lesquels ont aussi fait connaître leurs envies de voir les mobilités actives prises en compte.

« On dispose maintenant d’une matière riche, qui va nous permettre de finaliser le dossier qui sera présenté à l’enquête publique, estime de son côté Philippe Cou, directeur opérationnel à Brest métropole aménagement. Celle-ci doit se tenir fin 2022. Les travaux, eux, sont toujours programmés pour débuter fin 2023, pour une mise en service attendue début 2026. »