Sport

Support’Her, pour soutenir le sport féminin

Mis en ligne le

En lançant Support’Her, le groupe Le Saint fédère les trois grands clubs féminins de haut niveau du Finistère, et espère bien entraîner, dans son sillage, un maximum de personnes. Le but : susciter d’avantage d’intérêt pour le sport féminin.

Alors que le 24 janvier rime, dans le monde entier, avec journée internationale du sport féminin, le groupe Le Saint lance une vaste initiative finistérienne pour supporter le sport féminin sur le territoire. « On est en plein paradoxe, explique Gérard Le Saint : tout le monde parle de sport féminin, a fortiori dans le Finistère, où nous possédons trois clubs de très haut niveau, mais en termes d’actions concrètes qui lui donneraient de l’écho, il n’y a, pour ainsi dire, rien. »
Pour combler ce trou dans la raquette, le groupe Le Saint a lancé Support’Her, pour lutter contre le décalage qui existe entre les excellents résultats des formations finistériennes et la médiatisation qui leur est offerte.

« Elles portent haut l’image du territoire »

Le Quimper volley 29, le Landerneau Bretagne basket et le Brest Bretagne handball, les trois clubs dont les féminines assurent au Finistère un rayonnement sportif national, ont évidemment accepté de rejoindre le mouvement. « Voilà des filles qui portent très haut l’image de notre territoire, et qui souffrent, comme le sport féminin en général, d’un gros déficit de médiatisation. Support’Her est une vraie belle initiative qui doit permettre d’affirmer l’importance qu’il y a à soutenir toutes ces filles qui se battent pour une reconnaissance qu’elles méritent amplement », a pour sa part appuyé Patrick Appéré, adjoint au maire de Brest en charge des sports. 

Une grande tombola pour soutenir la cause

Des actions concrètes seront donc mises en place, et ce jusqu’au 17 mars. Le Saint et ses nombreux partenaires ont par exemple fait éditer 5 000 billets de tombola (tous gagnants !) que le public pourra acheter (10 euros) auprès des trois clubs. Et tous les bénéfices seront directement reversés aux clubs. Développer leur rayonnement respectif, toucher un public plus large, ou aider au financement de leurs centres de formation comptent parmi les objectifs déclarés.