Nature, écologie

Square de Bazeilles : bientôt un balcon sur le cœur de métropole

Mis en ligne le

Le Square de Bazeilles, vous connaissez ? Ce square qui longe le boulevard Jean-Moulin, à proximité du téléphérique, va bénéficier d’une rénovation d’ampleur, permettant d’admirer, sur un bélvédère, la vue sur Penfeld.

Baptisé ainsi en hommage aux troupes de marine qui se sont illustrées lors de la bataille de Bazeilles, en 1870 (Ardennes), le square de Bazeilles est des plus discrets. Pourtant cet écrin de verdure abrite une parcelle de mémoire, une arche ayant appartenu à la caserne Fautras, ainsi qu’une plaque commémorative des victimes de l’amiante. Caché par les arbres, il ne se dévoile qu’aux yeux des piétons avertis qui longent le boulevard Jean-Moulin. 

Belvédère, végétation et jeux 

Un projet porté par la direction des espaces verts de Brest métropole, vise à le réhabiliter en mêlant nature, point de mire et jeux pour enfants/pré-adolescents : « Ce sera une redécouverte pour les Brestois, promet Yann Masson, adjoint chargé de la mairie de quartier du centre-ville. C’est un jalon supplémentaire de réappropriation de cet espace qui longe la Penfeld et s’inscrit dans la réflexion plus large du cœur de métropole. »

Diversifer les essences 

Programmés entre décembre et mars, les travaux vont permettre « de retrouver une perspective, un cheminement jusqu’à la vue sur le téléphérique, les ateliers des Capucins, le fonds de Penfeld », expose Léo Magueur, directeur des espaces verts. Pour cela, le patrimoine arboré va faire l’objet d’une attention toute particulière, avec un platane sur deux coupé le long du boulevard et quelques arbres dans le parc lui-même. Que chacun se rassure, les arbres sélectionnés « arrivent en fin de cycle de vie et de nouveaux arbres vont être replantés, comme des magnolias, pour rééchelonner la pyramide des arbres et varier les essences », souligne Olivier Nimal, chargé du projet aux espaces verts. « Les arbres vieillissants peuvent représenter un risque », poursuit Léo Magueur. Le péristyle de l’ancienne caserne Fautras va lui être valorisé, inscrit dans un parcours d'interprétation en réflexion au service Patrimoines.

Une vue imprenable 

Outre une végétation soignée, un nouveau parvis, un belvédère sera érigé pour admirer la vue sur la Penfled et l’autre rive.
En métal pour rappeler les pylônes du téléphérique, il sera entouré d’un massif de végétaux « exubérants et atypiques », tandis qu’un espace jeux pour les enfants et les pré-adolescents permettra de vivifier ce côté du quartier. « Il y a ici un espace à révéler », affirme Francis Grosjean, vice-président en charge de la proximité, les changements d’usages (tramway, téléphérique) amenant des changements de paysages fort appréciés.