Economie, entreprises

Soutien au commerce : deux week-end pour acheter local

Mis en ligne le

A quelques jours des fêtes de fin d'année, Brest métropole et les associations de commerçants et d'artisans entendent faciliter les achats locaux. La collectivité prend ainsi en charge le coût des transports en commun durant les deux prochains week-end, ainsi que 5000 heures de stationnement.

Réunis à l’initiative de Brest métropole, les représentants des commerçants du centre-ville, mais aussi de la périphérie, les maires des communes et les chambres consulaires ont mis sur pied un plan d’urgence, visant à soutenir le commerce local à quelques jours des fêtes de fin d’année. Les dernières semaines, émaillées de nombreuses manifestations des gilets jaunes, ont en effet fortement pénalisé l’activité des commerces.

Chiffre d’affaires en baisse

 « Pour les vitrines de Brest, par rapport à la même période l’année dernière, nous avons constaté la semaine passée des baisses de chiffre d’affaires allant de moins 20 à moins 60 % », indique ainsi Frédéric Devaux, président de l’association des commerçants du centre-ville de Brest. Une perte significative qui pourrait signer la disparition, à terme, d’emplois locaux. 

Stationnement et transports en commun

« Nous avons donc proposé de prendre en charge le coût des transports en commun, qu’il s’agisse des bus, du tram ou du téléphérique sur le week-end des 15 et 16 décembre et des 22 et 23 décembre, mais aussi pour la journée du 24. Il ne s’agit pas d’une gratuité, puisqu’au final c’est la collectivité qui paie le manque à gagner, d’environ 100 000 euros », précise François Cuillandre, président de Brest métropole.

La proposition a été validée , tout comme celle de l’achat, par la collectivité, de 5 000 heures de stationnement (coût estimé : 10 000 euros), qui se traduiront en la distribution de Gwenneg, pièces donnant droit à une demi-heure de stationnement gratuit, par les commerçants du centre-ville à leurs clients, et ce dès le 13 décembre. « Ces Gwenneg sont ensuite utilisables par les consommateurs au moment où ils le souhaiteront, sans limitation dans le temps », souligne Frédéric Devaux.

Par ailleurs, les parkings relais du tram seront également gratuits sur les deux week-end avant les fêtes, et les commerçants pourront distribuer à leurs clients des “chèques parking” pour le stationnement dans les parkings du centre-ville (Coat ar Guéven, Jaurès…). 

Acheter local 

Une vraie mobilisation collective donc, pour accompagner les commerçants dans une période de fêtes pour l’heure bien maussade, et inciter « les habitants du pays de Brest à venir faire leurs achats dans les commerces brestois », espère François Cuillandre. 

 

>> Suite aux événements de Strasbourg survenus le 11 décembre, la ville de Brest renforce son dispositif de sécurité du marché de Noël sur la place de la Liberté. Cette décision se traduit par diverses dispositions techniques, dont un renforcement du barriérage et, dès à présent, par le doublement personnel de sécurité. A noter que le dispositif Sentinelle mis en œuvre par l’Etat est actuellement présent à Brest.