Culture, Solidarité

Ressorts, le théâtre pour continuer à se battre

Mis en ligne le

Aventure humaine réunissant habitants, usagers des minimas sociaux, travailleurs sociaux et artistes du théâtre du Grain, le dispositif Ressorts donne lieu, chaque année, à des représentations théâtrales. Premier rendez-vous le 19 novembre.

Ils et elles s’appellent Patrick, Arnaud, Michel, Perla, Anne-Laure ou encore Florence. Leur point commun ? Avoir embarqué il y a bientôt un an dans Ressorts, dispositif porté par le théâtre du Grain et leur permettant de regoûter au plaisir d’être ensemble et de créer.

« De l'oxygène pour moi »

Car, parmi le point commun de ces "anonymes" que Ressorts a transformés en véritable acteurs de théâtre, il y a aussi, parfois, une certaine forme de souffrance et de détresse sociale. Et c’est Florence qui le dit : « De mon côté, je souffre de problèmes d’anxiété, d’une extrême timidité,  d'angoisses terribles. Quand j’ai entendu parler de Ressorts, je me suis demandé ce que j’allais faire là… Aujourd’hui, je sais que ce que j’ai entrepris grâce aux artistes a été de l’oxygène pour moi. »

 

 Retrouver la confiance

Entourés, accompagnés, formés par les professionnels du théâtre du Grain, dont Lionel Jaffrès, le metteur en scène, les acteurs amateurs ont repris confiance en eux, en partie du moins. « J’ai mis deux mois à me sentir bien dans l’aventure, analyse Anne-Laure. Ressorts m’a fait rencontrer des personnes comme moi, avec leur propre détresse, et j’ai gagné, à leur contact, en sérénité, en paix. » 

Faire face, faire corps

« L’idée, avec ce dispositif que soutiennent notamment la ville de Brest ou le département du Finistère, c’est d’aider les gens à se remobiliser socialement. Le théâtre qu’ils apprennent avec nous n’est qu’un levier pour faire comprendre que la seule manière de faire face aux difficultés, c’est de faire corps, pose Lionel Jaffrès. Ressorts, c’est se mettre tous ensemble et faire solidarité. »

Et maintenant ?

L’équipe de cette cinquième édition de Ressorts achève quelque 12 mois de travail, de répétitions exigeantes, de réunions, où le plaisir d’apprendre une nouvelle discipline est venu rompre la difficulté du quotidien.

La petite troupe d’une dizaine de comédiens amateurs s’apprête désormais à monter sur les planches. Et pas sur n’importe lesquelles !

  • A la Maison du théâtre, le 19 novembre, à 19 h 30
  • Au Mac Orlan, le 25 novembre, à 19 h 30
  • Salle Ar Sterenn (Châteauneuf-du-Faou), le 10 décembre, à 19 h 30

Ils y joueront la pièce Docklands, écrite spécialement pour eux par l’autrice Maïna Madec, sur la base d’une fiction que les témoignages et histoires personnelles des participants ont alimentée.