Economie, entreprises

Port de commerce : intervention à venir au cœur du silo Bunge

Mis en ligne le

Depuis la découverte la semaine dernière d’une combustion de graines de soja à l’intérieur d’un silo de la société Bunge sur le port de commerce de Brest, les services de secours, en soutien des équipes de l’entreprise, interviennent pour sécuriser le silo et les environs.

L'intervention a débuté le 25 février. L’urgence a consisté à stabiliser la situation, en inertant l’atmosphère interne au silo, c’est-à-dire en réduisant le taux d'oxygène à l'intérieur pour ralentir la combustion. De l'azote y a été injectée pour faire descendre la température sous la barre des 25°C, ramenant ainsi la situation à un risque d'explosion faible.
La phase suivante consiste à mettre un terme à la combustion.

Perçage d’un trou latéral


Le préfet du Finistère assure la direction des opérations, et coordonne les acons du SDIS, de l'exploitant et des services de l'Etat, en lien étroit avec la mairie de Brest.
L’entreprise Bunge et le SDIS vont procéder au perçage d’un trou d’un diamètre de 70cm sur la partie latérale du silo la plus proche de la zone de combustion. Ce trou permettra de poursuivre les investigations et affiner les données recueillies.

Renfort de la sécurité civile

Des renforts de la sécurité civile vont notamment arriver dans les prochaines heures, pour déployer des réservoirs permettant de recueillir les effluents liquides (eau sale et grains).
Ils pourraient également être amenés à procéder à la découpe d’une partie du toit du silo, de façon à faciliter les interventions ultérieures.

Des émanations d'odeurs


Les gaz qui seraient expulsés du silo par la découpe du toit seraient inertes. Lors de ces opérations, des émanations d’odeur caractéristiques de soja en fermentation et de fumée sont toutefois possibles.