Développement durable, Santé

Pollens : un réseau d'observateurs locaux

Mis en ligne le

Observer les végétaux près de chez soi, pour contribuer à s’adapter face aux effets du changement climatique, et notamment face aux pics allergiques : à Brest, c’est possible, avec le réseau des observateurs de la floraison locale.

Mieux repérer les floraisons, pour mieux donner l’alerte sur les périodes allergisantes : tel est l’objectif du réseau des observateurs de la floraison coordonné par Brest métropole. Pour plus d’efficacité, la collectivité invite les habitants à rejoindre le mouvement ! 

« S’adapter »

 

« On voit bien que le changement climatique impacte les végétaux, avec notamment des périodes de floraison plus précoces, qui créent des stress allergiques de plus en plus tôt dans la saison. Brest métropole soutient le réseau des observateurs de la floraison, à la fois pour mieux informer les personnes allergiques et leur permettre de mieux se préparer, mais aussi récolter des éléments qui nous pourront nous permettre d’adapter le fleurissement en ville », explique Glen Dissaux, vice-président de Brest métropole en charge du plan climat air énergie territorial. 

Observation toute l’année

Depuis un an, Brest métropole accompagne ainsi une vingtaine d’habitantes et habitants, qui se sont portés volontaires pour se faire les sentinelles de l’évolution végétale dans leur quartier. Préalablement initiés à reconnaître, dans leur environnement, les essences allergisantes, ils et elles fournissent, chaque semaine et tout au long de l’année, de précieuses informations sur l’état des végétaux. Une mine de données qui, croisées à celles recueillies par la station locale de Capt’air Bretagne, permettent d’alerter les personnes allergiques sur la possibilité de pics allergiques, pour mieux s’y préparer. 

Pour  rejoindre ce réseau, l’inscription se fait sur cette page