Santé

Mois sans tabac : des consultation d'aide au sevrage

Mis en ligne le

En novembre, la ville de Brest s’engage dans le mois sans tabac. Des consultations gratuites d’aide au sevrage sont proposées.

Depuis 2021, la ville de Brest privilégie les consultations d’aide au sevrage tabagique hors les murs, au plus près de la population. Pour cette nouvelle édition du mois sans tabac, 13 structures brestoises s’engagent et vont proposer des consultations gratuites, à destination des publics les plus précaires, dans les quartiers prioritaires. 

Aller vers 

« La ville de Brest a choisi de centrer l’essentiel de sa politique d’accompagnement au sevrage en direction des habitantes et habitants les plus précaires, car ce sont celles et ceux qui sont les plus éloignés des informations de santé et des parcours de soin », rappelle Fragan Valentin Leméni, adjoint au maire de Brest en charge de la promotion de la santé physique et psychique et de la réduction des inégalités de santé. 

32 demi-journées dans les quartiers

Pour ce mois sans tabac 2022, les créneaux de consultation s’élargissent, avec 13 structures (contre sept l’an dernier) qui vont accueillir des tabacologues dans leurs locaux.
Centre communal et centres départementaux d’action sociale, centres sociaux et associations de l’action sociale vont ainsi se mobiliser pour un total de 32 demi-journées dédiées. 

L’unité mobile de santé, porté par la ville de Brest, servira également de support pour les structures qui n’auraient pas suffisamment de locaux pour accueillit ces consultations. 

A l’issue de ce mois sans tabac, qui vient renforcer l’accompagnement déjà mené par les professionnels de santé du territoire, les personnes volontaires pourront continuer le suivi à l’hôpital ou en téléconsultation. 

 

 
Pour se lancer dans l’arrêt du tabac, toutes les infos sur cette page ou en appelant le 3989