Culture

Médiathèques : un programme qui se lit de A à Z !

Mis en ligne le

Les médiathèques brestoises ne cèdent pas à la morosité ! Si l’offre en ligne s’est particulièrement développée, elles proposent un riche programme d’animations sur place. Exposition et animations sur la typographie, Halloween, festival grande marée etc. rythment cette rentrée, dans le respect des consignes sanitaires.

« Nous tenons à le rappeler : les huit médiathèques sont ouvertes ! », souligne d’emblée Réza Salami, adjoint au maire à la Culture, en ce jour de présentation du programme des médiathèques de Brest. Ouvertes, et vivantes et chaleureuses, les médiathèques ont mis très tôt en place un protocole sanitaire très strict, comme le rappelle la directrice du réseau, Bénédicte Jarry : « Pour le déconfinement, nous avons eu connaissance rapidement des recommandations sanitaires, de la part des associations professionnelles comme du ministère de la Culture. Nous nous sommes donc très vite adaptés. »

Livres, postes informatiques, jeux... désinfectés

De fait, les ouvrages empruntés sont mis en quarantaine trois jours ; du gel hydroalcoolique figure en bonne place à l’entrée ; les assises sont espacées ; les sols, surfaces de contact et mobilier sont désinfectés. « Les claviers des postes informatiques, une soixantaine sur l’ensemble du réseau, sont munis de protection et  les usagers disposent d’un spray désinfectant, présente Bénédicte Jarry. Il est aussi désormais possible de réserver sa place via notre site internet. »
Une bonne nouvelle pour de nombreux usagers à l’heure où les démarches numériques se sont renforcées dans divers domaines, dont la recherche d’emploi.

Des services numériques élargis

Fort de ce protocole rassurant, la culture peut s’exprimer et retrouver sa place : « Les médiathèques jouent un rôle important à Brest, d’animation, de relais des connaissances, de proximité et de cohésion sociale, insiste Réza Salami. La ville de Brest a tout fait pour que la culture s’exprime dans le respect scrupuleux des règles sanitaires. Les médiathèques ont ainsi élargi la palette des services. » Les abonnés utilisent notamment les ressources en ligne, service développé pendant le confinement. et qui perdure
Parmi les nouveautés, il est à noter la possibilité de réserver jusqu’à 20 documents en ligne, même ceux en rayon, contre 15. Les jeux de société et jeux vidéo font également partie de l’offre, laquelle se développe sur internet avec la VOD (5 films au lieu de 2), la réservation, la pré-inscription aux animations.

 De l'histoire de la typographie

« Une quarantaine d’animations gratuites se dérouleront sur toute la ville ce trimestre, présente Elise Mollo, chargée de l’Action culturelle, à commencer par celles liées à la nouvelle exposition intitulée « Jouons la lettre ». En hommage à l’imprimerie La Pam qui a fermé ses portes à Brest en 2018, le collectif XYZ propose une scénographie autour de la typographie, en lien avec les médiathèques de Quimper. »
Présentée à la médiathèque des Capucins du 17 octobre au 30 avril, l’exposition jonglera avec les lettres à travers de nombreuses animations à découvrir dans le programme, particulièrement riche pour les vacances de la Toussaint.
« Nous organisons des pyjamas party avec lectures, pendant lesquelles les enfants sont véritablement en pyjama ! sourit Bénédicte Jarry, car nous voulons qu’ils s’y sentent chez eux. » A Brest, les médiathèques, n’est-ce pas un peu un bout de chez soi ?

Il est noter que le réseau des médiathèques de Brest dispose d'une page Facebook où sont diffusées de nombreuses informations du programme et de la vie culturelle brestoise. Un compte instagram permet aussi d'en découvrir les coulisses.