Santé

Mad : l'alimentation durable au menu

Mis en ligne le

Porté par l’association MadaBrest, le projet de la maison de l’alimentation durable à Brest est à point ! Son objectif : construire, avec et pour les habitants de Brest métropole, les voies vers une alimentation saine et durable.

« Notre charte rappelle nos valeurs. Pour nous, l’alimentation durable doit passer par les circuits courts, de préférence finistériens, respecter tout à la fois les hommes et la nature, assurer une rémunération juste aux producteurs, tout en gardant les produits accessibles aux consommateurs », résume Marketa Braine-Supkova, fondatrice et présidente de MadaBrest. 

Réunion publique le 26 mars

Début mars, après de longs mois de gestation, les membres fondateurs de la maison de l’alimentation durable (Mad) à Brest ont ainsi présenté le chantier bien concret qui va très vite s’ouvrir, du côté de la maison des associations, où la structure est hébergée. 
Dès le 26 mars, une réunion publique d’information ouverte à toutes et tous se tiendra d’ailleurs sur place, pour présenter le projet, et lancer le chantier participatif d’aménagement des locaux. 

Un lieu pour tous

L’ouverture proprement dite de ce tiers lieu est quant à elle prévue en septembre. A cette échéance, la Mad pourra déployer l’ensemble de ses outils au service de l’alimentation durable et locale. « La Mad, ce sera à la fois un lieu permanent et ouvert à tous, où les habitants de Brest métropole pourront s’informer sur les enjeux de l’alimentation et de l’agriculture durable, trouver des interlocuteurs pour répondre à leurs questionnements sur l’alimentation », précise Marketa Braine-Supkova. 

Une Marmite à partager

Le lieu proposera aussi un bouillon d’activités, à travers la Marmite, une programmation d’événements réguliers autour de l’alimentation, portés par les partenaires du lieu. Conférences, débats, ateliers cuisine et dégustation. « Nous souhaitons également être le lieu où la voix des citoyens en matière de choix alimentaire sera entendue. Nous pourrons étudier avec eux leurs projets autour de l’alimentation, et les aider à trouver les bons interlocuteurs pour les mener à bien »
L'objectif est de travailler avec l'ensemble des acteurs de l'alimentation du territoire, qui porte d'ailleurs, via Brest métropole, un projet alimentaire métropolitain

 

 

En partenariat avec l’UBO et l’Adeupa, la Mad a dès l’an dernier lancé une enquête alimentaire territoriale (EAT), dont les premiers résultats font ressortir que si 72 % des répondants accordent une part majeure de leur budget à l’alimentation, seuls 44 % déclarent pouvoir acheter des produits alimentaires durables, en raison de leur prix. L’enquête est destinée à être renouvelée chaque année, afin de « produire des données objectives sur la réalité du terrain, identifier les zones de progrès... ».