Culture, Santé

Lundi de la santé : zoom sur les neurosciences et le développement de l’enfant

Mis en ligne le

Le prochain Lundi de la santé se déroulera le 29 mars et, une nouvelle fois, en direct et en web-conférence. Le rendez-vous sera consacré aux neurosciences et au développement de l’enfant.

A nouveau donné en web-conférence, pour cause de situation sanitaire, le prochain Lundi de la santé se déroulera le 29 mars, de 18 h 30 à 20 heures.
Consacré aux neurosciences et au développement de l’enfant, le rendez-vous fera notamment intervenir Josette Serres, spécialiste du développement cognitif chez le bébé : « Les neurosciences ont énormément évolué ces dernières années, analyse-t-elle, et ce Lundi de la santé donnera notamment l’occasion de rappeler à quel point développement du cerveau et cadre affectif sécurisant sont liés chez le petit, dans ses trois premières années »

Le rôle des adultes

Insistant sur la nécessité, pour un enfant, de bénéficier des encouragements d’un adulte/des adultes, Josette Serres expose ces faits, qui seront également développés le 29 mars : « Notre cerveau n’est pas fait pour penser, il est fait pour prédire. Raison pour laquelle un enfant a besoin de repères stables, importants pour son développement. Le cerveau d’un petit se construit selon des phases qu’il faut tenter de respecter au mieux, car s’il est d’une extrême plasticité, il s’agit surtout d’un organe doté d’un potentiel de connaissances énorme à la naissance, sur lequel il faut travailler ».

... et des collectivités

Un discours que rejoint Fragan Valentin-Leméni, adjoint au maire de Brest en charge de la promotion de la santé mentale et physique : « Ce Lundi de la santé devrait démontrer à quel point l’existence d’un cadre sécurisant assure à un enfant une croissance et un développement harmonieux ».
Ce nouveau rendez-vous de culture scientifique se déroulera dans le cadre de la semaine nationale de la petite enfance, du 20 au 27 mars. Il permettra également, selon l’élu, « de rappeler que les collectivités ont aussi la responsabilité de créer un environnement propice, qu’il s’agisse de politiques éducatives ou d’aide à la parentalité par exemple, pour que les familles puissent faire et voir grandir leurs enfants dans les meilleures conditions possibles »