L'oeuvre du mois

Lucien Lévy-Dhurmer, Calanque à Cassis

Mis en ligne le

L’œuvre du mois de novembre est présentée par Claire Canévet, agente d'accueil au musée !

L’œuvre que j’ai choisie a été réalisée par Lucien Lévy-Dhurmer (1865-1953) lors d’un de ses nombreux séjours sur la Côte d’Azur. Calanque à Casssis n’est restée accrochée que peu de temps dans les salles du musée, car la technique utilisée rend l'œuvre fragile au passage du temps et à l’exposition à la lumière. Pourtant, c’est une œuvre très bien conservée, dont l’intensité des couleurs a immédiatement attiré mon œil.

La technique du pastel fait ressortir, à mes yeux, un aspect très doux, presque intangible. La matière fondue du pastel, l’absence de netteté et de détails lui donnent un aspect mystique, une ambiance vaporeuse. Le blanc des falaises rocheuses laisse penser au premier regard à un glacier, sentiment renforcé par le bleu si intense de l’eau, dans laquelle des tâches plus claires évoquent des courants frais ou des reflets de lumière.

Cette ambiance colorée particulière pourrait faire croire que le peintre s’est posté devant ce paysage un matin, quand le soleil n’est pas encore haut dans le ciel. Ce dernier est d’ailleurs totalement absent de notre point de vue, ce qui donne l’impression d’un écrin blanc et bleu, un espace privilégié.
L'aspect blanc qui nous frappe au premier coup d’œil se révèle finalement plus complexe, car si on regarde les falaises de plus près, on s’aperçoit que la palette de couleurs est bien plus riche. Le pastelliste utilise différentes nuances de bleu, de gris ou de vert qui forment ombres, reflets  et reliefs.

C’est une œuvre que j’aime beaucoup, elle me procure un sentiment d’apaisement, de tranquillité. On y entend presque le silence.