Vivre ensemble

Les relations parents-ados sur le devant de la scène

Mis en ligne le

Vis ma vie d’ado ! Comme chaque année, sur les quartiers de l’Europe et de Saint-Marc, à Brest, les ados et leurs parents sont conviés à plusieurs rendez-vous autour de leur relation.

Les ados passent, les questions demeurent. Impulsée en 1998, la démarche autour de la relation des parents et des jeunes adultes des quartiers de l’Europe et de Saint-Marc se poursuit, plus vivante que jamais. 

Questions récurrentes

Jusqu’au 4 février, les acteurs éducatifs locaux invitent ainsi parents et ados à participer à différentes animations autour de leur relation si particulière. 
Depuis le 6 janvier, les MPT de Pen ar Créac’h et du Guelmeur affichent sur leurs murs respectifs des images d’adolescents finistériens prises par le photographe Pascal Perrenec. Des tranches de vie captées dans l’objectif en 2006, dans le cadre d’une commande du conseil départemental. Mais le temps ne fait rien à l’affaire : 14 ans plus tard, les clichés disent l’adolescence, tout simplement ! 
« Ce travail autour de la relation avec les ados est au départ né d’une demande des parents du quartier qui, une fois leurs enfants passés au collège, n’avaient plus les mêmes repères. Ils avaient besoin d’un nouveau lien », précise Marianne Gambier, à l’origine du projet à la MPT de Pen ar Créac’h. « Et si les ados passent, les questions des parents d’aujourd’hui demeurent », sourit-elle. 

Travail en commun

Au fil du temps, tous les partenaires de l’éducation du territoire se sont ainsi rapprochés autour de “leurs” ados, pour mieux prendre en compte leurs spécificités, mieux apprendre à les comprendre, et les accompagner dans cette période souvent délicate du passage de l’enfance à l’âge adulte. 

Mots de familles

Les parents d’ados de Pen ar Créac’h et du Guelmeur ont à disposition une boîte à mots dans chacune des MPT, pour exprimer leurs questionnements.  Lesquels seront mis en scène, le 17 janvier (de 18 h 30 à 21 heures), à la MPT du Guelmeur, dans le jeu des acteurs de la troupe d’impro Improception.
Une belle mise en bouche pour lancer le débat à suivre, animé par le psychologue Loïc Jousny, de la maison des adolescents. Le 25 janvier, ce sont les ados eux-mêmes qui entreront en scène à travers un spectacle d’impro : #viedado. Quarante élèves de sixième du collège Anna Marly diront ainsi leur quotidien à la manière de l’impro, avec l’aide de la compagnie Impro Infini. (MPT de Pen ar Créac’h, réservé aux parents et collégiens d’Anna Marly, à 20 h 30). 
Enfin, parents et ados sont conviés, le 4 février, à la MPT de Pen ar Créac’h (20 heures), à un apéro cinéma, autour de films courts sur l’adolescence. Un débat sur la famille d’aujourd’hui suivra.