Déplacements

Les parkings de centre-ville largement réhabilités

Mis en ligne le

Les usagers des parkings payants du centre-ville de Brest l’auront remarqué ces dernières semaines : les différents parcs de stationnement de la ville ont bénéficié d’un lifting conséquent. Embellissement et sécurité ont été particulièrement soignés.

« Les parkings de centre-ville font partie du patrimoine de la collectivité. Il est donc essentiel pour nous de mettre les moyens pour les entretenir. L’idée n’est pas de chasser la voiture du centre-ville, mais nous n’avons pas pour ambition de créer de nouveaux parcs de stationnement. L’entretien de l’existant est donc une priorité, qui s’est traduite en 2019 par des travaux menés à hauteur de 1.2 million d’euros, avec près de la moitié financée par Brest métropole », pointe Yohann Nédélec, vice-président de Brest métropole en charge des déplacements et du stationnement. 

Une fréquentation en hausse

QPark est le délégataire de service public de la collectivité pour la gestion de ces parkings, avec un contrat d’exploitation confié à Brest’Aim, via Brest Park. La société gère, entre autres, les parkings Liberté, Jaurès, Colbert, Coat ar Guéven, Saint-Louis, ou encore des Capucins.
« Pour l’ensemble des équipements, la fréquentation s’est révélée à la hausse entre 2018 et 2019. Le parking des Capucins, qui est passé de un à trois niveaux fait le plein et représente environ 25 % des entrées dans les parkings de la ville, sans pour autant cannibaliser les autres », rappelle Claire Dubois, secrétaire générale de Brest’Aim en charge du dossier. 

1,2 million d’euros investis

Ces derniers mois ont vu le délégataire de service public, en lien avec Brest métropole, réaliser une vague de travaux impressionnante, qui a permis de remettre à niveau le service d’outils performants, mais qui devenaient vieillissants. 
Les travaux se sont faits sur des ouvrages qui sont restés ouverts partiellement, afin de ne pas pénaliser les usagers.
Au parking Liberté, ce sont les revêtements de sol et muraux, mais aussi l’éclairage et les systèmes de sécurité incendie qui ont été revus, quand Coat-ar-Guéven a fait l’objet de travaux sur la sécurité et les ascenseurs. Les sols et murs ont également fait l’objet d’un lifting à Jaurès. 

Economies d’énergie et bornes de recharge

L’éclairage des parcs est également désormais assuré via un système de Leds, qui permet de voir la facture énergétique s’orienter à la baisse. Le même système sera prochainement installé au parking Saint-Louis, pour lequel la collectivité a investi quelque 416 000 euros en 2019, afin de pallier différents problèmes, dont l’étanchéité.  
Des bornes de recharge (gratuites) pour les véhicules électriques ont aussi fait leur apparition : huit bornes sont actuellement disponibles dans les parkings de la ville (2 à Jaurès, 4 aux Capucins et 2 à Liberté).