Déplacements

Les nouveautés du réseau Bibus au 1er septembre

Mis en ligne le

Initiées durant l’été, avec la « Ligne bleue » qui a relié les ports de Brest au centre-ville en passant par les Capucins, les nouveautés du réseau Bibus se poursuivent à compter du 1er septembre. Petit tour des principales évolutions.

Avec quelque 20 000 personnes transportées sur sa « Ligne bleue » durant les huit semaines de l’été, le réseau Bibus et son gestionnaire RATP-Dev ont connu un certain succès pour ce qui fut l’une des nouveautés de l’été.
« Mais à l’heure de la rentrée, l’offre va encore considérablement se développer sur l’ensemble du réseau, insiste Yohann Nédélec, vice-président de Brest métropole en charge des mobilités. A noter également que toutes les mesures sanitaires, du type port de masque, restent plus que jamais en vigueur ! ».

Un service Accemo plus développé

Dédié aux personnes à mobilité réduite, le service Accemo s’élargit, en offrant une plus grande capacité aux heures de pointe, notamment.
Fort de quelque 3 000 abonnés à l’année, Accemo va étendre ses horaires de service, de 7 heures à 1 heures du matin, tous les jours de la semaine (jours fériés compris). « Nous répondons ainsi à une forte demande de la part de nos usagers », a précisé Paul Gardey de Soos, directeur de RATP-Dev Brest. 

Une ligne de nuit

Autre nouveauté très attendue, la ligne baptisée « Noctybus », qui reliera, de nuit et au départ du port de commerce, le centre-ville puis les résidences universitaires de Bellevue. « Cette ligne a été établie dans le cadre du plan alcool brestois, appuie Yohann Nédélec, pour permettre à tous nos jeunes de pouvoir regagner leur domicile de manière sereine. »
Le Noctybus partira à 1 heure du matin du port de commerce, du jeudi soir au samedi soir. D’ici quelques mois, les fréquences de départ devraient se voir élargies. 

Le paiement en direct et sans contact

Installées dans certains bus, et dans l’intégralité du réseau à compter du 15 septembre, des bornes de paiement sans contact siègent désormais à l’entrée des véhicules (en plus du valideur classique). Autorisant l’achat de un à six tickets, ces bornes devraient grandement faciliter la vie des usagers, qui n’auront qu’une carte bancaire à présenter au niveau de la machine

La flotte de vélos électriques prend de l’ampleur

Avec la réception de 150 nouveaux vélos électriques, le réseau Vélocibus de Bibus verra sa flotte passer à 600 bicyclettes à la fin septembre. La durée des locations demeure inchangée, allant de 3 à 12 mois (52 euros les 3 mois pour un abonné, contre 90 euros pour un non-abonné). A noter également que RATP-Dev propose une offre avantageuse aux étudiants, avec la possibilité de louer un vélo à assistance électrique au tarif de 45 euros (pour un abonné) l’année étudiante. 

En bref

Au rang des autres nouveautés, citons également l’élargissement du service de bus reliant tous les marchés de la métropole ou encore une tarification avantageuse pour les abonnements annuels.
Cet automne, deux bus électriques feront par ailleurs leur entrée dans le réseau Bibus.