Culture, Enseignement

L’école d’arts de Bretagne s’agrandit à la bibliothèque Neptune

Mis en ligne le

Répartie sur deux sites (rue du Château et à Bellevue), l’école européenne supérieure d’arts de Bretagne (Eesab) va se recentrer sur l’hypercentre de Brest, entre son site principal actuel de la rue du Château, et l’ancienne bibliothèque Neptune.

Depuis deux ans déjà, l’expérience est menée par l’Eesab : à l’intérieur de l’ancienne bibliothèque Neptune et de l’ancienne discothèque Arpège, traversant entre le 11 rue Neptune et le 16 bis rue Traverse, sont accueillis un professeur artiste en résidence et des étudiants en art, travaillant en groupe réduit.
Cette occupation, conventionnée avec la ville, a permis de constater que la centralisation de l’activité de l’Eesab en plein centre-ville était évidemment pleine de sens. Raison pour laquelle la ville de Brest a proposé à l’école de s’installer de manière pérenne au sein des anciens locaux de Neptune et d’Arpège.

 

Un projet “grandeur nature” pour les étudiants

Le projet reste à construire, en partenariat avec la ville et l’Eesab, et devrait par ailleurs permettre aux étudiants d’y apporter leur pierre, puisque ceux-ci seront impliqués dans les réflexions du futur site.
Des travaux de sécurisation et de mise aux normes des locaux, afin d’y accueillir un plus grand nombre de personnes qu’à l’heure actuelle (18 personnes maximum aujourd’hui) devront être menés. Des étudiants en design s’installeront pour leur part dans des locaux bruts, afin d’y mener un projet “grandeur nature” de configuration des lieux.
Reste désormais à structurer le projet, en termes de calendrier et de travaux à mener. A l’issue de l’opération, les étudiants bénéficieront d’une surface de 1 355 m², contre 1 110 m² dans les locaux de Bellevue.