Citoyenneté

Le printemps de l’Europe se prépare !

Mis en ligne le

Alors que le printemps et la journée de l’Europe approchent, certains acteurs socio-culturels du territoire planchent déjà sur les festivités à venir. Pour la deuxième année, le conseil départemental du Finistère, la ville de Brest et Brest métropole ont soutenu des projets qui seront présentés au mois de mai.

« Chaque année, le 9 mai, nous célébrons la journée de l’Europe, laquelle célèbre la paix et l’unité en Europe. Ce 9 mai 2020 est la date anniversaire de la déclaration Schuman, fondatrice de la construction européenne, et elle fête son 70e anniversaire. Il était impossible que nous n’y prenions pas part. » Fortuné Pellicano, adjoint au maire de Brest en charge des jumelages et de la solidarité internationale a fait le point, le 4 mars, sur le prochain printemps de l’Europe, qui se fêtera durant tout le mois de mai sur Brest.

Mieux s'informer

Car depuis deux ans, la ville de Brest, avec le soutien du conseil départemental du Finistère, et rejointe cette année par Brest métropole, souhaite fédérer plus largement les acteurs culturels et associatifs autour de l’identité européenne : « A l’échelle de la ville de Brest, de Brest métropole, et plus largement à l’échelle du département, nous voulons accompagner des projets qui permettent aux citoyens de mieux s’informer sur l’Europe », a pour sa part précisé Frédérique Bonnard-Le Floc’h, conseillère départementale en charge des affaires européennes, et vice-présidente de Brest métropole chargée des politiques européennes. 
Raison pour laquelle les trois collectivités se sont associées, pour financer des projets portés par différents acteurs. Cette année, cinq organisations ont été sélectionnées, pour un montant total de 7 826 euros, destinés à faire vivre diverses animations durant le printemps de l’Europe ou la journée de l’Europe

 Les lauréats

  •  Le collège Saint-Vincent, pour son projet L’éclosion du printemps de l’Europe : un flashmob sera organisé place de la Liberté, sur une thématique mêlant les questions européenne et écologique.
  • L’atelier Spoum, pour le projet A la croisée des Europes : située en haut de la rue Jean Jaurès, l’association proposera, en mai, des ateliers artistiques ouverts à tous, et célébrant la diversité culturelle européenne. 
  • L’association musicale de la ville de Brest, pour l’Europe en harmonie, qui donnera des concerts au mois de mai.
  • Le centre d’art Passerelle, pour une exposition consacrée au mouvement artistique Bauhaus, visible jusqu’au 2 mai, organisée en lien avec la Maison de l’Allemagne, et articulée autour d’une centaine de photos issues du Bauhaus Archives.
  • Gwennili, association de Quimper, qui proposera des sessions de sensibilisation à l’identité européenne au sein des établissements scolaires du sud-Finistère.