Economie, entreprises, Urbanisme

Le nouveau centre commercial du Bergot inauguré

Mis en ligne le

Baptisé Les Hauts de Provence, le nouveau centre commercial du Bergot, situé dans le secteur des Bahamas, a été inauguré le 4 décembre. Un tout nouveau bâtiment longe désormais l’avenue de Provence, et des commerces s’y sont déjà établis.

1 600 m² de surface de plancher, et un tout nouveau bâtiment « aux lignes sobres et contemporaines, à la fois », ainsi que le définit Pierre-Henri Argouarch, architecte en charge du projet pour le cabinet brestois A3. L’avenue de Provence et le secteur du Bergot ont vu éclore une belle construction, officiellement inaugurée le 4 décembre par François Cuillandre, maire de Brest et président de Brest métropole, et par Nolwenn Lam Kermarrec, présidente de Kermarrec promotion, qui a piloté le dossier. « Cette belle réalisation privée au service du développement économique de la ville et de la métropole est à saluer, s’est réjoui François Cuillandre. Pour les habitants, elle vient souligner le fait qu’ils habitent là dans un quartier que la collectivité n’a jamais voulu abandonner. »

Pôle médical et services

Pensé pour redynamiser l’offre commerciale des Bahamas, le nouveau pôle d’activités des Hauts de Provence constitue désormais une vraie interface entre l’avenue de Provence et la dalle haute. Sur deux étages, il propose de nombreuses cellules, dont la plupart ont été acquises, et qui ouvriront dans les jours à venir. En front de rue, une auto-école, un Carrefour City et une pharmacie seront ainsi opérationnels d’ici peu. Une seule cellule de 120 m² reste libre. Une boulangerie pourrait s’y implanter prochainement.
A l’étage, un pôle médical a pris ses quartiers :

  • des orthophonistes, 
  • un orthoptiste, 
  • une infirmière et un infirmier y accueilleront leurs patients. 
  • Une unité du CHRU de Brest y sera aussi hébergée.

Habitants impliqués

« C’est une inauguration, mais c’est aussi, quelque part, une première pierre pour la suite », a aussi rappelé Nolwenn Lam Kermarrec. Car le projet du Bergot, inscrit dans le cadre du NPNRU au titre duquel Bellevue a été retenu d’intérêt national, va effectivement se poursuivre, avec des travaux d’aménagement de la dalle supérieure, entourée d’immeubles. Une nouvelle phase qui se bâtira, elle aussi, en lien étroit entre la collectivité et les copropriétaires, très impliqués dans le renouveau du secteur, dont les premiers travaux avaient débuté en décembre 2017.