Sport

Le foot, ce jeu pour (tous) les enfants

Mis en ligne le

Sur le pré carré de Pen Helen, là même où s’entraînent d’habitude les footballeurs professionnels du Stade Brestois 29, régnait, ce 18 février, une atmosphère bien différente. Pour la première fois, les jeunes licenciés du Stade Brestois 29 ont tapé le ballon avec ceux des sections sport adapté, au milieu de beaucoup de rires et de plaisir.

« Pour certains des enfants présents aujourd'hui, c’est comme une coupe du monde ! ». Camille Rassinoux, en charge des sections de sport adapté du Stade Brestois 29, n’a pas caché son plaisir face au succès rencontré par la première journée mêlant jeunes filles et garçons du Stade, et licenciés de la section sport adapté du club, organisée le 18 février, et encadrée par Arielle Roy-Petitclerc, joueuse de l'équipe première du Stade Brestois.
« Depuis la création de cette section, il y a 3 ans, nous avions déjà pour objectif d’organiser une telle journée, au profit des enfants atteints d’un handicap mental ou psychique, et pour permettre aux autres de mieux comprendre la maladie. Au final, explique encore Camille Rassinoux, nous avons réuni 45 enfants aujourd'hui. Ils rigolent, ils tapent dans le ballon, ils se mesurent les uns aux autres et ils se parlent. On peut considérer que le pari est réussi. »

Initiative unique en France

Financée en totalité par le fonds Le Saint, la section sport adapté du Stade Brestois 29 a également été déclinée au Brest Bretagne Handball. A ce jour, aucun autre club de l’élite du handball ou du football français n’a porté une telle initiative visant à faciliter l’accès à une pratique sportive en club pour tous les jeunes, quels qu’ils soient.
La journée proposée ce 18 février est, quant à elle, appelée à se reproduire.