Citoyenneté, International, Solidarité

Le festival des solidarités revient du 12 au 28 novembre à Brest

Mis en ligne le

La 24e édition du festival des solidarités, Festisol, commence ce vendredi 12 novembre, à Brest. Durant deux semaines, de nombreux événements vont permettre aux associations du territoire de valoriser leurs actions et d’encourager les habitantes et habitants à s’engager.

Du 12 au 28 novembre 2021, Festisol revient dans plusieurs lieux de la ville de Brest. « L’occasion pour les acteurs associatifs de se faire connaitre et pour le grand public de découvrir les actions dans lesquelles ils peuvent s’engager, au local et à l’international » explique Fortuné Pellicano, adjoint au maire de Brest en charge de la solidarité internationale. Conférences, débats, expositions, ateliers… de nombreuses animations vont rythmer cette quinzaine de rendez-vous. 

Le marché du monde : temps fort du festival

Samedi 20 et dimanche 21 novembre, rendez-vous aux Ateliers des Capucins pour le marché du monde. Cet événement convivial permet au grand public d’aller à la rencontre d’une vingtaine d’associations et de profiter d’animations. Danse, concert de musique malgache et jeux sont notamment au programme. Cette année, le marché du monde s’associe une nouvelle fois au Village Climat Déclic, qui offrira aux visiteurs des animations valorisant les solutions locales pour l’environnement. 

Expositions, projections et rencontres

Les deux semaines du Festisol permettront de découvrir de nouvelles cultures, de s’informer sur le contexte international et d’approfondir des enjeux actuels. Le programme, disponible en ligne, est riche et les thématiques abordées sont variées. Il reflète le dynamisme des acteurs locaux. 

On peut notamment noter : 

  • Deux expositions en accès libre dont « 20 ans de l’Abaafe et titre de séjour » qui présente l’engagement des Brestoises et Brestois dans l’accompagnement des personnes étrangères à l’apprentissage du français. A découvrir au Passage des Arpètes, aux Ateliers des Capucins.
  • Des projections qui donneront l’opportunité de mieux appréhender les enjeux de la solidarité, du local à l’international. 
  • Des temps de rencontre pour partager des expériences et débattre sur des sujets d’actualité. 

Le festival se clôturera le 28 novembre au centre culturel Les Amarres par la fête au cabas : une journée festive d’animations autour des circuits courts alimentaires.