Collectivités

Le département du Finistère et Brest métropole avancent unis

Mis en ligne le

Avec le soutien du conseil départemental du Finistère, et via, notamment, le contrat de territoire liant les deux collectivités depuis 2014, Brest métropole mène de nombreux projets au service de ses habitants.

Attractivité du territoire, solidarité, emploi, tourisme, enseignement supérieur… Ils sont légion, les domaines d’activités et les politiques publiques menés par Brest métropole, et soutenus par le conseil départemental du Finistère.
Le 2 juillet, Nathalie Sarrabezolles, présidente du conseil départemental du Finiistère, était d’ailleurs présente sur la métropole, pour « une visite de territoire, qui me permet de rencontrer, d’échanger, de prendre la mesure des projets qui ont été menés ou qui seront menés ». « Nous partageons en effet nombre d’enjeux avec le département en termes de politiques publiques, a rappelé Thierry Fayret, premier adjoint au maire de Brest, et vice-président de Brest métropole. Depuis 2014 et la signature du contrat de territoire, c’est un partenariat fécond qui s’écrit. »

Economie, solidarité, recherche...

Engagé auprès de Brest métropole, « afin qu’elle réussisse dans son envie d’être un moteur pour la pointe bretonne », le conseil départemental du Finistère a déjà versé quelque 88 millions d’euros, utilisés pour monter de nombreux projets importants pour le quotidien des habitants d’ici. Le renouvellement urbain en cours sur Bellevue ou Recouvrance, le transfert d’Ifremer, la construction du polder du Moulin Blanc ou l’abondement au futur centre national des phares ne sont que quelques-uns des exemples du soutien apporté par le conseil départemental du Finistère, qui accompagne également un grand nombre d’acteurs associatifs locaux, engagés dans les domaines de l’insertion ou de la solidarité.