Citoyenneté, Développement durable

La transition énergétique à portée de toit

Mis en ligne le

Et si chacun prenait sa part dans la lutte contre le changement climatique ? A Brest, des habitants proposent à d’autres habitants de les accompagner dans leur transition énergétique. La ville et Brest métropole les soutiennent.

Brest métropole et la ville de Brest se mobilisent pour lutter contre le changement climatique, à travers le plan climat, dont une nouvelle version a été adoptée au dernier conseil de métropole, le 28 juin. Et si de nombreuses actions en ce sens sont déjà bien développées par les deux collectivités, elles entendent aussi mobiliser plus largement, et notamment les citoyens. C’est dans cette optique que les deux collectivités ont investi dans la société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) Ecoop – Energie coopérative du Ponant, à hauteur de 8 000 euros pour la ville et 4 000 euros pour la métropole. 

Promouvoir les énergies renouvelables

Ecoop est en effet issue d’une association de citoyens, née dans le quartier de Saint-Marc, et qui se donne pour objectif d’aider ceux qui n’en ont pas toujours les moyens d'investir dans la production d’énergie photovoltaïque locale.
L’association et son outil EcooP mettent à disposition des intéressés des connaissances techniques, mais aussi un apport financier qui va permettre de décrocher l’emprunt nécessaire pour boucler le dossier.
Elle se rembourse ensuite avec la revente de l’électricité. « L’idée, quand on devient sociétaire chez nous, ce n’est pas de faire du profit : tous les bénéfices que pourra faire EcooP sont destinés à être réinvestis dans de nouveaux projets photovoltaïques », précise Jean-Paul Goarzin, l’un des membres de la SCIC.

Trois projets en 2019

EcooP a déjà bouclé la mise en œuvre de 208 m² de panneaux pour la biocoop du Relecq-Kerhuon, et achève les dossiers pour deux autres installations. Avec un critère de choix d’installation clair : « Pour nous, l’idée est de pouvoir en faire de la pédagogie. Nous privilégions donc les lieux fréquentés par les habitants , qui permettront d’expliquer le modèle, de faire de la pédagogie sur les énergies renouvelables », précise Fred Calvez, autre membre de la SCIC.   

Investissement climatique

Brest et Brest métropole, qui équipent déjà leur patrimoine de ce type d’installation. Aavaient-elles besoin de l’aide d’une association de citoyens ? « La Sotraval investit pour l’équipement de grandes surfaces de toit. Avec EcooP, nous allons pouvoir équiper sans doute de plus petites surfaces de notre patrimoine. Et l’idée est aussi, très largement, de faire connaître cette initiative d’habitants, d’inciter les gens à s’y intéresser. L’urgence climatique est telle qu’il faut faire connaître ces initiatives pour les aider à vivre. Les collectivités ne peuvent pas tout, et les citoyens ont aussi leur part à prendre», précise Yann Guével, vice-président de Brest métropole en charge du plan climat.  Et de conclure : « On n’est pas là dans un investissement financier… mais climatique ! ».